28/02/2018 11:58
Le Saint-Sépulcre, le lieu le plus saint du christianisme, a rouvert ses portes mercredi 28 février à Jérusalem après trois jours de fermeture dans un bras de fer entamé avec les autorités israéliennes.

Des fidèles prient le 27 février devant le Saint-Sépulcre, lieu le plus saint du christianisme à Jérusalem, après sa fermeture le 25 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 04h00 locales (02h00 GMT), les larges portes en bois ont été ouvertes par deux gardiens et des pèlerins se pressaient pour visiter le site sacré.

Les Églises grecque orthodoxe, arménienne et catholique avaient annoncé mardi soir 27 février dans un communiqué conjoint que le Saint-Sépulcre serait "rouvert aux pèlerins" mercredi matin 28 février.

"Nous remercions Dieu pour le communiqué diffusé plus tôt par le Premier ministre et exprimons notre gratitude à tous ceux qui ont travaillé sans relâche afin de conserver la présence chrétienne à Jérusalem", ont-elles ajouté.

Quelques heures plus tôt, le gouvernement de Benjamin Netanyahu avait annoncé la suspension de la collecte des taxes ainsi que de l'examen d'une proposition de loi qui avaient entraîné la colère des Églises.

Les chefs de ces églises, qui partagent la garde du site, avaient fait fermer dimanche le Saint-Sépulcre, construit sur les lieux présumés de la crucifixion et du tombeau du Christ.

Depuis lors, des milliers de pèlerins et voyageurs du monde entier, pour lesquels la visite s'annonçait comme le temps fort de leur séjour, ont trouvé portes fermées, exprimant leur dépit ou improvisant des prières sur le parvis.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.