22/07/2020 16:10
La Banque asiatique de développement (BAD) prévoit que le Cambodge perdra 390.000 emplois en 2020 en raison de l'impact de la pandémie de COVID-19. Dans ce contexte difficile, l’agriculture devient l’une des seules issues pour aider le Cambodge à créer des emplois, à augmenter ses revenus et à rétablir son économie.
>>Le Cambodge exporte pour 264 millions d'USD de riz en six mois
>>Le Cambodge pourra exporter 5 millions de tonnes de produits agricoles

Le Cambodge atteindra bientôt son objectif d'exporter un million de tonnes de riz l'après-COVID-19. Photo : akp.gov.kh/CVN

Selon la Banque mondiale (BM), depuis le début de cette année, le Cambodge a fait des efforts pour accélérer la modernisation du secteur agricole, augmenter la productivité. Il y a des signes montrant que ce secteur se transforme progressivement avec l'application de techniques agricoles avancées et de nouvelles semences grâce aux investissements directs étrangers.

Lors de sa visite mardi 21 juillet dans le district de Prey Kabas, province de Takeo, le Premier ministre Hun Sen, a affirmé que l’objectif du pays d’exporter au moins un million de tonnes de riz décortiqué pourrait être atteint l’année prochaine ou en 2022.

Pour le premier semestre de 2020, quelque 397.660 tonnes de riz décortiqué du Cambodge ont été exportées vers les marchés étrangers, une augmentation d’environ 41% par rapport à la même période de l’année dernière.

Le riz décortiqué du Cambodge a été exporté vers 56 pays à travers le monde, dont la Chine, 24 pays de l’Union européenne et six pays de l’ASEAN.

L'application de techniques agricoles avancées est devenue plus facile, grâce aux systèmes d’irrigation gérés par la communauté et aux usines agricoles modernes.

Actuellement, l'Australie est l'un des principaux partenaires de développement du Cambodge dans différents domaines, notamment l'agriculture, l'éducation et l'investissement.

L'un des projets en cours d’application financés par l'Australie est le programme sur la chaîne de valeur agricole au Cambodge (CAVAC). Le système d’irrigation de Tasoung géré par la communauté fait partie du programme.

L’objectif du programme CAVAC est d’augmenter la productivité et les revenus des foyers paysans au Cambodge.

À l’heure actuelle, le Fonds international de développement agricole (IFAD) et le gouvernement cambodgien travaillent ensemble pour atténuer progressivement les difficultés économiques et prévenir les problèmes de sécurité alimentaire causés par la pandémie de COVID-19.

Cette collaboration vise à répondre aux besoins économiques urgents des zones rurales, en créant des opportunités pour les chômeurs de retour de l’étranger de faire l'agriculture et en augmentant l’assistance à la production des agriculteurs.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.