01/12/2021 16:53
Un séminaire sur l'application des données satellitaires dans la surveillance de la pollution et dans les études a eu lieu mercredi 1er décembre à Hanoï.

>>Hanoï va construire 70 autres stations de surveillance de l'air cette année
>>Hanoï : de nouvelles stations de surveillance de la qualité de l’air
 

La pollution atmosphérique s'aggrave dans les grandes villes.
Photo : VNA/CVN


Le séminaire  sur l'application des données satellitaires dans la surveillance de la pollution et dans les études a été organisé par le centre Live and Learn, en coopération avec l'Université des technologies - Université nationale de Hanoï, le Vietnam Clean Air Network (VCAP) et le magazine Tia Sang (relevant du ministère des Sciences et des Technologies).

La pollution causée par les particules en suspension dont le diamètre est inférieur à 2.5 micromètres (PM2.5) au Vietnam a fait l’objet de plusieurs études et analysés dans des rapports et revues scientifiques. Cependant, ces rapports et études ont encore des limites en termes de données, en raison du manque de données de surveillance et d'une faible exploitation de sources de données ouvertes (comme les satellites) ou de stations de capteurs.

Dans ce contexte, le rapport sur la situation des particules en suspension PM2.5 au Vietnam pendant la période 2019-2020, qui utilise des données de différentes sources, a été publié, donnant une image plus complète de la pollution de l'air. Il s'agit du premier rapport sur les poussières fines PM2.5 dans les 63 villes et provinces du pays, avec des données collectées et analysées à partir de stations de surveillance standard, ainsi que de données satellitaires.

Lors du séminaire, les experts ont avancé des propositions sur l’application des données satellitaires à la surveillance de la qualité de l'air, le renforcement du réseau des stations de surveillance de la qualité de l'air à l'échelle nationale...

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Le delta du fleuve Rouge parmi les 52 destinations choisies Le delta du fleuve Rouge au Vietnam est la seule destination d'Asie du Sud-Est à figurer dans la fameuse liste des 52 endroits sélectionnés par le New York Times de ce début d’année.