07/04/2020 11:24
L'envoyé de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, a appelé la population de la région à respecter les consignes des autorités pour éviter une propagation de la pandémie de COVID-19.
>>Coronavirus : le Togo adopte des mesures strictes de protection

Prendre la température pour prévenir le COVID-19, le 31 mars au Kenya.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous traversons une épreuve difficile et complexe qui exige de nous tous une mobilisation inédite de nos moyens et efforts, mais aussi, et surtout,  de nos solidarités", a déclaré Mohamed Ibn Chambas, envoyé de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, dans un message publié ce weekend et intitulé ''Ensemble, nous vaincrons le COVID-19''.

Le représentant spécial du secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel estime que "plus que jamais, l'intérêt et la protection de l'être humain doivent être au centre de nos préoccupations premières".

"Plus que jamais, nos relations aux niveaux local, national, régional et international, doivent être cimentées par la force de nos solidarités et l'ardeur de notre optimisme", ajoute-t-il. 

La région de l'Afrique de l'Ouest et du Sahel n'est en effet pas épargnée par la pandémie, qui s'ajoute à la liste de défis auxquels elle fait déjà face. Les gouvernements ont pris des dispositions pour protéger les populations.

Selon Mohamed Ibn Chambas, "la discipline et le respect des mesures mises en place dans les pays de la région, démontrent le civisme et le sens de la solidarité qu'il faut sauvegarder" et "soulignent la détermination de chaque individu à agir pour l'intérêt de tous". Il a appelé tous les citoyens en Afrique de l'Ouest et au Sahel à maintenir cette détermination et à continuer à respecter toutes les mesures imposées par les autorités nationales pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Il a rappelé que les Nations unies ont appelé à l'annulation ou le report de la dette africaine et lancé un plan de 2 milliards d'USD pour financer la lutte contre le COVID-19 dans les pays les plus pauvres du monde.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a également lancé un appel pour un cessez-le-feu mondial immédiat afin de renforcer l'action diplomatique et aider à créer les conditions pour faciliter l'acheminement de l'aide.

M. Chambas a également noté que le personnel des Nations Unies est mobilisé. Les résidents coordonnateurs et les agences du système des Nations Unies, notamment l'Organisation mondiale de la santé, établis en Afrique de l'Ouest et au Sahel, travaillent en coordination avec les autorités nationales et les partenaires régionaux pour appuyer leurs réponses dans leur lutte contre le COVID-19.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).