19/08/2020 10:29
Un envoyé spécial des Nations unies a appelé à agir au plus vite pour répondre à la situation d'urgence dans le domaine de l'éducation provoquée par le COVID-19, a indiqué mardi 18 août un porte-parole de l'ONU.

>>Incertitudes et COVID-19 pèsent sur le coût de la rentrée scolaire
>>Rentrée scolaire partiellement masquée en Allemagne
 

Un élève nettoie sa table, dans une école d'Ettlingen, dans le Bad-Wurtemberg, le 4 mai. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"Dans une lettre adressée au nom de 280 dirigeants de toutes les classes sociales, l'envoyé spécial pour l'éducation mondiale Gordon Brown a appelé à une action urgente afin de répondre à la crise provoquée par le COVID-19", a déclaré Stephane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lors d'un point de presse régulier à midi.

Cette lettre, envoyée aux membres du Groupe des 20 (G20), à la Banque mondiale, au Fonds monétaire international (FMI) et à d'autres instances, indique qu'"il y a un danger réel que la crise de santé produise une génération COVID dont l'éducation perturbée impacterait les opportunités de manière permanente", selon M. Dujarric.

Une préoccupation immédiate réside dans le sort d'environ 30 millions d'enfants, selon les estimations de l'UNESCO, qui pourraient ne jamais retourner à l'école, a précisé le porte-parole citant cette lettre. Gordon Brown et les autres dirigeants signataires appellent le G20, le FMI, la Banque mondiale et les banques régionales de développement ainsi que tous les pays à reconnaître l'ampleur de la crise et à soutenir cette initiative pour permettre un rattrapage et progresser vers la mise en oeuvre des objectifs de développement durable liés à l'éducation.

Les initiatives proposées comprennent une promesse signée par tous les pays de préserver les budgets d'éducation de première ligne, d'augmenter l'aide internationale à l'éducation, ainsi que les financements du FMI, a précisé M. Dujarric.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.