15/07/2019 09:21
Des experts ont appelé à une augmentation de l'aide accordée à la Jordanie pour l'accueil des réfugiés syriens car jusqu'à présent, le pays a reçu moins de 6% de ses besoins financiers pour fournir des services à ces réfugiés.
>>Quatre millions de Syriens déplacés à l'intérieur du pays rentrent chez eux
>>Jordanie: 28.000 Syriens retournent au pays depuis la réouverture des frontières

Des réfugiés syriens à la frontière entre la Jordanie et la Syrie.
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon les chiffres publiés récemment par le ministère jordanien de la Planification et de la Coopération internationale, le financement du Plan de réponse de la Jordanie pour 2019, qui vise à aider la Jordanie à surmonter les défis qui se sont présentés à elle avec la crise syrienne, n'a atteint que 5,7% de son objectif à la fin du premier semestre de cette année.

"La Jordanie a été très généreuse en fournissant des services aux réfugiés syriens et la communauté internationale doit honorer ses engagements envers le royaume", a déclaré dimanche 14 juillet l'économiste Wajdi Makhamreh.

"La diminution de l'aide affecterait grandement le niveau des services fournis aux réfugiés et aux communautés d'accueil, il faut donc stimuler le soutien au royaume", a-t-il ajouté.

L'économiste Hosam Ayesh a appelé à un plus grand soutien à la Jordanie, qui accueille près de 1,3 million de réfugiés syriens. "La Jordanie a besoin d'un soutien continu pour être capable de fournir toutes sortes de services (...) La situation économique de la Jordanie est difficile et à ce stade, le pays a besoin de tout le soutien qu'il peut obtenir", a-t-il confié dimanche 14 juillet. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.