07/12/2019 23:13
La cérémonie de clôture de la 9e Conférence régionale Asie-Pacifique sur le développement de la petite enfance (ECD) s’est tenue le 6 décembre à Hanoï.
>>La 9e conférence régionale Asie-Pacifique sur la petite enfance
>>Le Vietnam s’engage pour les droits de l’homme

Remise de l'"Appel à l'action de Hanoï" à des enfants, le 6 décembre à Hanoï.
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN 

Plus de 500 délégués venus de 35 pays et territoires et de 44 organisations internationales ont convenu de lancer l'"Appel à l'action de Hanoï" pour assurer le développement intégral de l'enfant.

Pendant quatre jours, du 3 au 6 décembre, les participants ont discuté des questions importantes affectant le développement global des enfants, notamment la promulgation du cadre juridique, l'élaboration de stratégies et de politiques, la répartition des ressources, des solutions techniques.

Les participants ont mis en garde contre la pollution de l'air, le changement climatique, les conflits armés et le manque de soins dû aux migrations qui ont d’ores et déjà affecté le développement complet de l'enfant.

La réunion a souligné l'importance du développement global de l'enfant pour assurer et renforcer la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l'enfant. En particulier, la coordination interdisciplinaire, la coopération multidisciplinaire, multisectoriele, multinationale et régionale étaient une leçon préalable.

"Il s’agit de la première conférence que nous élaborons et approuvons un appel à l'action pour assurer le développement complet de l'enfant de la région avec son témoignage", a souligné Lê Van Thanh, vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales.

Il a exprimé l'espoir que "l'appel à l'action de Hanoï" serait choisi comme priorité pour les solutions et actions à promouvoir, et serait une base importante pour la coopération entre des pays de la région Asie-Pacifique en matière de développement global de l'enfant.

Dans cet appel, les délégués ont convenu de donner la priorité à l'investissement dans les ressources, en particulier l'investissement pour l'enfant, conformément aux objectifs de la Convention des Nations unies des droits de l'enfant, aux objectifs de développement durable et aux plans de développement des pays.

Ils sont tombés d’accord pour travailler ensemble afin de promouvoir un environnement sûr, nourrissant, durable et continu pour l'enfant, en prenant des mesures liées à quatre domaines: politiques, famille, communauté et habitat.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Cho Gò, le marché qui se tient uniquement le Jour de l’An Le marché Gò, qui se tient dans le hameau de Phong Thanh, bourg de Tuy Phuoc, province de Binh Dinh, est unique au Vietnam. Il ne se tient que le premier Jour de l’An.