16/03/2016 14:16
Des partenaires de développement et des bailleurs de fonds internationaux du Vietnam ont recommandé plusieurs mesures pour faire face à la sécheresse et la salinisation dans les provinces du Centre, du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) et du delta du Mékong.
>>Le Vietnam s'emploie à faire face à la sécheresse et à la salinisation
>>Delta du Mékong : mesures urgentes pour faire face à la salinisation
>>L’adaptation aux changements climatiques, une urgence pour le delta du Mékong
>>Plus de 20.800 hectares de cultures touchées par la sécheresse
>>Aide financière pour faire face à la sécheresse et la salinisation

Lors d’un séminaire organisé mardi 15 mars à Hanoi, Sebastian Leocadio, représentant de l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI-International Rice Research Institute), a déclaré que la salinisation et ses risques étaient prévisibles, et que cette prévisibilité permettait aux agriculteurs ​d'y adapter la prochaine campagne hiver-printemps. Ils pourraient décaler le calendrier de culture et/ou planter de nouvelles variétés végétales ​de cycle court et davantage tolérantes au stress salin, a-t-il suggéré.

L'ONU est prête à assister le Vietnam pour la lutte contre la sécheresse et la salinisation. Photo : MT/CVN

Selon Sebastian Leocadio, l’aggravation de la salinisation cette année est principalement due à une diminution du débit en amont des rivières, et non par les remontées d’eau ​de mer. C’est pourquoi, il faut mieux gérer les niveaux d’eau et appliquer de nouvelles technologies dans la production agricole.

Un représentant de la Banque mondiale (BM) a demandé à la partie vietnamienne d’évaluer de façon globale et sur ​le long terme les phénomènes de sécheresse et de salinisation dans ses provinces, et d’affiner son plan de gestion des ressources en eau.

Modernisation des canaux d'irrigation

Alors que la majorité des participants a suggéré la modernisation des canaux d'irrigation pour atténuer les effets de la sécheresse, un représentant de la Banque asiatique de développement (BAD) a recommandé au Vietnam de développer des ​réseaux de tuyau​x pour irriguer les cultures et fournir de l’eau ​potable aux populations locales.

Mme Pratibha Mehta, coordinatrice de l'ONU au Vietnam, a demandé au pays d’améliorer les capacités de résilience des populations locales, ainsi que de ​procéder à des évaluations interrégionales de l’ampleur et de la gravité de la sécheresse et de la salinisation en vue de définir les mesures appropriées. Le Vietnam devrait également revoir ses priorités concernant les programmes d’investissement, ​le règlement des ​problèmes urgentes devant prévaloir, a-t-elle souligné.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, la sécheresse et la salinisation actuelle qui sévissent dans les provinces du Centre, du Tây Nguyên et du delta du Mékong, sont les plus graves depuis 90 ans.

La sécheresse et la salinisation actuelle qui sévissent dans les provinces du Centre, du Tây Nguyên et du delta du Mékong, sont les plus graves depuis 90 ans.  Photo : VNA/CVN

À ce jour, 11 des 13 villes et provinces du delta du Mékong sont confrontées à la sécheresse et à la salinisation qui ont ​entraîné la perte de 160.000 ha de rizières, ce qui, en d'autres termes, signifie que quelque 1,5 million de personnes n'ont plus de revenus depuis ces derniers mois.

Si des mesures ne sont pas prises, la sécheresse pourrait affecter 500.000 ha de riz de la campagne été-automne et plus 200.000 foyers, soit près d'un million de personnes qui, en outre, n'auront pas assez d'eau pour assurer leurs besoins quotidiens.

Dans le Centre méridional, le niveau des lacs réservoirs n’est que de 30 à 60 % de leur capacité. Selon les prévisions, environ 40.000 ha de rizières dans les provinces de Ninh Thuân, Khanh Hoà et Binh Thuân et 30.000 foyers seraient victimes de la sécheresse. Le Tây Nguyên est également ​dans une même situation. Actuellement, les menaces d'incendie restent maximales dans plusieurs localités.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.