19/08/2017 21:51
Les représentants des économies membres de l’APEC ont estimé lors d’une réunion tenue le 19 août à Hô Chi Minh-Ville que des infrastructures urbaines bien conçues, durables et résilientes exercent d’importants effets positifs, notamment sur la croissance et la productivité.
>>APEC : les biotechnologies à l’ère du numérique
>>La sécurité alimentaire, une priorité pour l’Année de l’APEC 2017

​Réunion des experts sur l'investissement dans les infrastructures de qualité du Comité de commerce et d'investissement de l’APEC, le 19 août à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

La réunion organisée dans le cadre de la 3e réunion des hauts officiels de l’APEC (SOM3) en cours dans la mégapole du Sud, a insisté sur l’importance d’investir dans des infrastructures de qualité tant sur le plan institutionnel que sur le plan technique.

Les délégués ont partagé leurs points de vue selon lesquels un investissement de qualité contribue à assurer la bonne gouvernance, un fonctionnement fiable pendant la durée d’un projet, la sécurité et la résilience des infrastructures contre les catastrophes naturelles, le terrorisme et les risques d’attaque du réseau. De même, des infrastructures de qualité contribuent à la création d’emplois et au règlement des problèmes environnementaux et sociaux.

Développer les infrastructures

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a estimé en 2011 que le monde a besoin de 2.300 milliards de dollars par an pour investir dans les infrastructures, a rappelé Kazuko Ishigaki, experte au ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme.

Le Vietnam devrait investir dans les infrastructures de manière intelligente et efficace, car des infrastructures fragiles seront facilement endommagées par des catastrophes naturelles.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Selon une estimation récente de la Banque asiatique de développement (BAD),  l’Asie a besoin de 1.700 milliards de dollars par pour développer ses infrastructures, a-t-elle poursuivi, soulignant que  l’APEC a élaboré un Plan de connectivité 2015-2025 et des initiatives pertinentes pour stimuler le développement des infrastructures.

Kazuko Ishigaki a par ailleurs déclaré à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) avant la réunion que comme d’autres pays, le Vietnam devrait investir dans les infrastructures de manière intelligente et efficace, car des infrastructures fragiles seront facilement endommagées par des catastrophes naturelles. "Il est important de concevoir des infrastructures de manière efficace afin d’éviter le gaspillage", a-t-elle noté.

Pour sa part, Nguyên Thanh Son, expert au Service de la coopération internationale du ministère vietnamien de la Construction, a déclaré qu’avec un taux de croissance annuel de plus de 6%, le Vietnam a beaucoup investi  dans ses infrastructures afin d’attirer plus d’investisseurs étrangers, avant de conclure que le pays aura besoin de 480 milliards de dollars pour améliorer ses infrastructures d’ici 2020.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.