24/02/2017 11:40
Onze activités de huit réunions avec 430 participants ont terminé, jeudi 23 février à Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre), une des journées de travail les plus chargées de la première conférence des hauts officiels de l’APEC (SOM 1) et des réunions connexes.
>>Économie, investissement et plan d’action de Cebu au menu de l’APEC
>>L’APEC se penche sur la situation économique mondiale et régionale
>>Ce qu’il faut retenir de la 5e journée de travail de la SOM 1

Le comité du commerce et de l’investissement (CTI), le groupe de travail du tourisme (TWG), le groupe sur les services ( GOS), le groupe de travail sur la santé (HWG), le group de travail sur l’investissement (IEG), le sous-comité sur les procédures douanières (SCCP), le groupe sur la politique de concurrence et le droit (CPLG), et le groupe de pilotage du commerce électronique (ECSG) étaient au travail.

Atelier sur le tourisme durable dans le cadre de la SOM 1, le 23 février à Nha Trang (province centrale de Khanh Hoà).
Photo : Nguyên Khang/VNA/CVN

Lors de l’atelier sur le tourisme durable suivi d’une réunion du comité exécutif du  TWG, les participants ont discuté des directions et mesures à prendre pour favoriser le développement économique dans la région Asie-Pacifique à travers le tourisme durable, en particulier dans le contexte du changement climatique.

Le tourisme est l’une des industries à la croissance la plus rapide de la région. En 2013, le voyage et le tourisme ont contribué pour 8,5% au PIB de l’APEC, généré 8,8% des emplois, et 4,9% des exportations. Le secteur devrait continuer à contribuer pour 4,6% à la croissance annuelle du PIB de l’APEC. Les économies membres ont fixé l’objectif d’accueillir 800 millions de touristes internationaux en 2025.

Les résultats de l’atelier contribueront à la préparation de la table ronde de haut niveau sur la politique du tourisme durable, qui se tiendra à Ha Long, en juin prochain.

Le séminaire du CTI sur l’industrie connexe a débuté jeudi, destiné à fournir une plate-forme pour les décideurs, experts et entreprises pour échanger des idées, leçons et recommandations sur l’amélioration des capacités des membres de l’APEC pour améliorer les industries connexes, facilitant ainsi le commerce et l’investissement dans la région et la promotion d’une participation plus importante des micros, petites et moyennes entreprises aux chaînes de valeur mondiales.

Les représentants des économies membres de l’APEC et les experts ont également suggéré des éléments clés pour un ensemble de lignes directrices qui doivent être soumises pour approbation au plus tard en 2017.

Toujours dans le cadre du CTI s’est terminé un atelier sur la promotion du commerce des produits qui contribuent à la croissance durable et inclusive au travers du développement rural et de la réduction de la pauvreté.

Sur la base des discussions de l’atelier et des travaux de l’APEC, y compris l’étude de l’Unité de soutien à la politique de l’APEC sur le sujet, les participants ont formulé des recommandations concrètes sur la promotion du développement du commerce des produits de développement, qui seront renvoyées à la SOM.

Les participants à l’atelier sur le tourisme durable prennent la pose, le 23 février à Nha Trang (Centre).
Photo : VNA/CVN

Lors du dialogue public-privé du GOS sur les services, les représentants des économies membres et de la communauté des affaires ont échangé leurs vues sur les voies et moyens pour renforcer la coopération dans les services de l’APEC, et surmonter les les obstacles politiques auxquels sont confrontés les fournisseurs de services dans la région, avec un accent particulier sur la distribution, le transport et la logistique.

Avec un fort soutien de la communauté des affaires, les services sont devenus une priorité dans l’agenda de l’APEC au cours des deux dernières années. L’appui des dirigeants de l’APEC au cadre de coopération sur les services (ASCF) en 2015 et la feuille de route sur la compétitivité des services de l’APEC (ASCR) en 2016 ont ouvert la voie à un secteur des services plus transparent et compétitif dans la région, visant à faire progresser le commerce des services de plus de 6,8% en 2025.

Jeudi 23 février a été également la première journée de travail de l’IEG et de l’HWG. L’HWG s’est focalisé sur  2016 l’examen des réalisations et s’est accordé sur l’agenda de 2017, y compris la 7e réunion de haut niveau sur la santé et l’économie, en août prochain à Hô Chi Minh-Ville. L’IEG s’est lui penché sur les questions du commerce et de l’investissement de la prochaine génération, y compris l’investissement durable.

Après trois jours de discussion, le SCCP a terminé ses travaux par un programme de travail actualisé pour 2017. La réunion a salué l’entrée en vigueur de l’Accord sur la facilitation du commerce (TFA) après sa ratification par les deux tiers des 164 membres de l’OMC.

L’ECSG et le CPLG ont également clôturé jeudi les réunions du sous-groupe sur la protection des données de l’APEC et l’atelier sur l’économie de politique de la concurrence.

De concert avec les réunions, le secrétariat de l’APEC a organisé une formation à la gestion de projet, une assistance technique visant à renforcer les capacités des économies membres, en particulier celles en développement.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.