24/06/2014 09:02
Une rencontre entre des responsables du ministère vietnamien du Plan et de l'Investissement et le ministre conseiller de l'ambassade du Japon au Vietnam, Hideo Suzuki, a eu lieu mardi à Hanoi pour discuter des mesures afin de prévenir la corruption dans les projets financés par des aides publiques au développement (APD).

Il s'agit de la 2e rencontre depuis que la partie japonaise a déclaré suspendre provisoirement le décaissement de ses APD accordées au projet dans lequel la compagnie Japan Transport Consultants - JTC avait reconnu le versement de pots-de-vin. "Cette affaire a gravement porté atteinte à l'emploi des APD entre le Vietnam et le Japon, et ce d'autant plus que le Japon est alors actuel le premier bailleur de fonds du Vietnam et que les deux pays viennent de célébrer le 40e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques et le 20e anniversaire de reprise de l'aide japonaise pour le Vietnam", a affirmé le vice-ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyen Chi Dung.

Le gouvernement vietnamien est déterminé à prendre des mesures préventives pour ne pas laisser se survenir des affaires analogues, après avoir transmis les résultats de ses enquêtes sur les projets dans lesquels la JTC et la Compagnie général des Chemins de fer du Vietnam sont présents, a affirmé le vice-ministre Nguyen Chi Dung.

A cette occasion, les deux parties ont discuté des mesures afin de prévenir des affaires similaires afin de mettre en oeuvre efficacement les projets d'APD, et défini des mesures précises applicables à tous les projets d'APD japonaises au Vietnam.

M. Hideo Suzuki a espéré que les deux pays trouveront la meilleure solution à cette affaire et qu'ils en préviendront d'autres analogues.

Les deux parties ont approuvé la poursuite de leur coopération dans l'étude de mesures préventives pour ne pas laisser survenir des affaires similaires, ainsi que dans la mise en oeuvre de mesures de prévention et de lutte contre la corruption dans les projets financés par des APD japonaises. Elles rapporteront à leurs gouvernements les résultats de cette réunion afin de maintenir les bonnes relations de coopération bilatérales existantes.

En un peu plus de 5 années, il s'agit de la deuxième fois que le Japon a déclaré interrompre le décaissement d'APD au Vietnam après que le chef du Service des Communications et des Transports de Ho Chi Minh-Ville Huynh Ngoc Si a reçu des pots-de-vin de la compagnie Pacific Consultants International - PCI. Auparavant, le Danemark avait suspendu provisoirement 3 projets d'APD au Vietnam avant de reprendre le décaissement après réunion des deux parties pour en tirer les conséquences.

Actuellement, le Japon est le premier bailleur de fonds du Vietnam avec plus de 20 milliards de dollars engagés. En 2013, il a décaissé 1,7 milliard de dollars, davantage que la Banque mondiale et la Banque d'Asie pour le Développement.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.