11/07/2016 16:37
Le Vietnam sera le moins affecté par la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) - le Brexit. En raison de l'évolution de la structure de ses exportations en UE, la croissance de ces dernières se poursuivra, selon la banque ANZ.
>>Tendance à la baisse des exportations de crevettes du Vietnam
>>Une croissance économique visible malgré la sécheresse au Vietnam
>>Brexit : quelles conséquences pour l’économie vietnamienne ?

Selon la banque ANZ, le Vietnam sera le moins affecté par le Brexit.
Photo : AFP/VNA/CVN

Toujours selon ANZ, l'impact direct du Brexit sur l’Asie ne sera pas énorme, car le Royaume-Uni ne représente que 2,1% des exportations de ce continent, et 3,3% et 2,9% des exportations nationales de l'Inde et du Vietnam, ses premiers partenaires commerciaux.

En 2015, l'UE était le 2e importateur du Vietnam avec 19,2% de ses exportations. Parmi les pays d'Asie, le Vietnam est le seul à bénéficier d'une augmentation de ses exportations en UE lors de cette dernière décennie.

Les relations commerciales entre le Vietnam et l'UE devraient se renforcer fortement avec la ratification de leur accord de libre-échange qui devrait intervenir début 2018, notamment dans le commerce de chaussures, de textile, de riz et de produits aquatiques.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.