06/04/2018 15:32
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a salué jeudi 5 avril le rôle important de la Chine dans la résolution de la crise coréenne.
>>Les deux Corées se retrouveront pour un sommet rarissime le 27 avril
>>Entretien à Pékin entre Xi Jinping et Kim Jong Un

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Je pense que le rôle de la Chine est absolument essentiel dans cette affaire", ce dont atteste la récente visite à Pékin de Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a indiqué M. Guterres à des journalistes chinois, avant sa visite en Chine pour la conférence annuelle du Forum de Boao pour l'Asie.

M. Guterres a également précisé avoir envoyé un représentant à Pyongyang avec une mission très claire: améliorer les relations entre la RPDC et la Corée du Sud, en particulier pour éviter une escalade des tensions qui pourrait être un désastre pour la péninsule.

Il y a beaucoup de méfiance entre les États-Unis et la RPDC ; la présence de la Chine peut donc être un facteur absolument décisif pour une dénucléarisation pacifique, a-t-il précisé. Il est également fondamental que la RPDC entretienne un dialogue ouvert avec les États-Unis, comme la Chine l'a toujours recommandé, afin qu'une dénucléarisation puisse avoir lieu dans un cadre apaisé et dans l'intérêt de tous, a déclaré M. Guterres.

C'est la première fois que le chef de l'ONU participe à la conférence du Forum de Boao pour l'Asie. L'édition 2018 aura lieu du 8 au 11 avril à Boao, ville côtière de la province insulaire chinoise de Hainan (Sud), sous le thème "Une Asie ouverte et innovante pour un monde plus prospère".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.