13/07/2018 20:55
>>Washington et Pékin basculent dans la guerre commerciale
>>Washington et Pékin écartent pour l'heure une guerre commerciale

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exprimé jeudi 12 juillet l'espoir que les différends commerciaux existant entre plusieurs des États membres de l'ONU puissent se résoudre par la négociation. Interrogé lors d'une conférence de presse sur les tensions commerciales grandissantes entre la Chine et les États-Unis, M. Guterres a dit qu'il ne croyait pas que les deux pays étaient "en état de guerre" en raison de ces différends, mais qu'il y avait simplement "un certain nombre de mesures prises" dans le domaine du commerce. M. Guterres a exprimé l'espoir que ces différends puissent être "résolus dans un esprit de négociation et en tenant compte du rôle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC)". Il a ajouté qu'il était "un fervent défenseur d'un commerce libre et équitable" et qu'il avait confiance dans le rôle que joue l'OMC dans la résolution de conflits pouvant exister entre des pays. Quelques jours après l'entrée en vigueur de droits de douane sur 34 milliards de dollars d'importations chinoises, l'administration Trump s'apprête à imposer des taxes supplémentaires sur 200 milliards de dollars de produits chinois. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante