22/03/2013 17:48
L’Indonésie a récemment décidé d’imposer des taxes anti-dumping sur l’acier importé de cinq pays et territoires dans le cadre d'efforts "destinés à protéger la production nationale".

Le président du Centre de politiques des recettes nationales du ministère des Finances de l’Indonésie, Astera Primanto Bhakti, a indiqué que ces mesures sont issues d’une décision de son ministre prise sur la base d’une proposition de la Commission anti-dumping indonésienne (KADI) et adoptée par le ministère du Commerce de ce pays.

Des taxes d’importation complémentaires seront appliquées sur l’acier roulé à froid en bobine et en plaque en provenance de Chine, du Japon, de République de Corée, du Vietnam et de Taïwan pour une durée de trois ans. Les produits des groupes japonais Nippon Steel Corporation et Sumitomo Metal Industries Ltd seront les plus fortement taxés avec un taux de 55,6%, le moins touché étant le fabricant taïwanais SYNN Industrial, avec un taux de seulement 5,9%.

Dans un atelier de production d'acier du Vietnam. Photo : CTV/CVN


Selon le président de la KADI, Bachrul Chairi, la commission a procédé à des enquêtes sur l’acier roulé à froid en bobine et en plaque de ces pays depuis juin 2011 en suite d'une plainte déposée par la plus grande aciérie indonésienne, Krakatau Steel.

Cette firme a affirmé avoir subi une perte notable en raison de la concurrence de l’acier importé supposé vendu au-dessous du prix de son revient. La KADI a proposé des taxes anti-dumping à hauteur de 74% dans ce cas.

En octobre 2012, le ministère indonésien des Finances a également pris des mesures anti-dumping sur le fer et l’acier roulé à chaud importés de Chine (10,47%), de Singapour (12,33%) et d'Ukraine (12,5%), toujours sur la base des propositions de la KADI.


AVI/CVN

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Des rues ornées de fresques dans une campagne paisible Les peintures murales, inspirées de l’histoire, de la culture et de la vie des gens, ont créé une nouvelle vitalité dans la campagne paisible de l’ancienne capitale Hoa Lu.