15/09/2020 23:17
Le président et directeur de l’Agence de presse officielle du gouvernement indonésien Antara, Meidyatama Suryodiningrat, a affirmé le "rôle vital" d’Antara et de l’Agence Vietnamienne d’Information, proposant de créer une alliance d’information de l’ASEAN.
>>Le Vietnam organise le 11e symposium de l'ASEAN sur la connectivité à Jakarta
>>Célébration du 75e anniversaire de la Fête nationale d'Indonésie à Hanoï

Le directeur général de la VNA, Nguyên Duc Loi (droite), et le président d'Antara, Meidyatama Suryodiningrat, à Jakarta, le 20 mars 2017. 
Photo : VNA/CVN

"Sans Antara et la VNA, le seul flux d’informations en provenance d’Indonésie et du Vietnam serait dominé par les agences de presse occidentales", a déclaré  le président-directeur de l’Agence de presse officielle du gouvernement indonésien Antara, Meidyatama Suryodiningrat, lors d’une interview à l’occasion du 75e anniversaire de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

"Antara et la VNA partagent de nombreuses affinités. Les deux agences de presse nationales ont été fondées à peu près à la même période. Cette année, Antara célèbre son 83e anniversaire", a-t-il indiqué.

Selon Meidyatama Suryodiningrat, les deux agences sont nées de la lutte révolutionnaire et ont mission commune qui consiste à accompagner les deux peuples et à promouvoir leur lutte et leur nation. Elles jouent aujourd’hui un rôle important sur le front de l’information en Asie du Sud-Est.

Née dès les premiers jours de la fondation du Vietnam moderne, en septembre 1945, l’Agence vietnamienne d’information a été baptisée par le Président Hô Chi Minh. Au cours de ses 75 ans de développement au service de la nation, la VNA a dignement assumé son rôle d’agence d’information stratégique et fiable du Parti, et a honoré sa position de canal d’informations essentiel où le flux d’informations officielles n’a jamais cessé.

Renforcer l'échange d’informations

Le président-directeur d’Antara a également souligné les bases sur lesquelles les deux agences peuvent développer leurs liens, notant qu’elles coopèrent actuellement en matière d’échange d’informations et de facilitation de leurs reporters et de couverture médiatique.

Evoquant les formes de coopération dans le cadre de l’ASEAN dont les deux pqys sont membres, il a cependant fait remarquer que la coopération entre les agences s’effectue encore seulement sur une base bilatérale malgré leur présence nombreuse.

"Il est temps de nous associer pour établir dans une forme d’alliance susceptible de regrouper en son sein tous les dix pays membres de l’ASEAN, leurs agences de presse et leurs princiaux médias afin de créer une source d’information partagée par tous et d’élever la prise de conscience et le niveau de communication de leurs populations", a-t-il suggéré.

"Bien que cette idée soit laissée de côté pour l’instant en raison de la pandémie du coronavirus, elle devrait se matérialiser aussi vite que possible et il faudrait quelque chose pour contrer la désinformation sur les pays comme sur la région de l’ASEAN", a-t-il plaidé. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.