07/02/2020 18:21
En 90 ans d’existence, le Parti communiste du Vietnam a conduit le pays de victoire en victoire… Ses dirigeants en ont tiré quatre leçons, qui sont autant de clés du succès.
>>Le PCV continue de recevoir des félicitations pour son 90e anniversaire
>>Le 90e anniversaire de la fondation du Parti communiste du Vietnam


Recouvrer l’indépendance et instaurer le socialisme… Dès 1930, le Parti communiste du Vietnam avait fixé un double objectif à notre pays : recouvrer l’indépendance et instaurer le socialisme, donc. Même si le premier de ces deux objectifs a été atteint au prix d’une lutte acharnée, la vigilance reste de mise. Quant au second, il est l’essence même de la révolution vietnamienne, comme nous le fait très justement remarquer Nguyên Trong Phuc, ancien directeur de l’Institut d’histoire du Parti à l’Académie nationale politique Hô Chi Minh.

"Dans un pays majoritairement agricole comme le nôtre, l’indépendance, ça passe par la redistribution des terres aux paysans, par l’accès à des droits démocratiques, par l’instauration d’une société meilleure", nous dit-il. "Le Parti communiste du Vietnam est le parti de la classe ouvrière, mais il est aussi le leader du mouvement patriotique".

Prendre appui sur le peuple… Dès sa création et surtout après la Révolution d’août 1945, le Parti communiste du Vietnam a cherché à mettre en place un régime révolutionnaire, une administration du, par et pour le peuple. Il a été, est et restera un serviteur du peuple, pour reprendre l’une des expressions favorites du Président Hô Chi Minh. Le Parti tire sa force de son attachement au peuple, estime Nguyên Tuc, membre du présidium du comité central du Front de la Patrie du Vietnam.

"Dès qu’il y a une dissension, même minime, entre le Parti et le peuple, les problèmes surgissent", constate-t-il. "De cela, tout le monde doit être conscient. L’œuvre de Renouveau n’aurait pas abouti à de tels résultats si le Parti n’avait pas pleinement pris conscience de cette leçon que ne cesse de répéter l’Histoire : Avoir le peuple, c’est tout avoir, le perdre, c’est tout perdre".

Mettre en avant l’union nationale… Si le Parti communiste du Vietnam a pu fédérer toutes les couches sociales, c’est parce qu’il l’a fait autour d’un objectif commun - indépendance nationale et socialisme -, tout en veillant à protéger les intérêts particuliers de chacune. Le Front de la Patrie du Vietnam joue un rôle essentiel dans ce travail, note le président de son comité central Trân Thanh Mân, qui est également secrétaire au comité central du Parti.

"Les antennes du Front de la Patrie doivent endosser leur responsabilité envers le Parti et le peuple, responsabilité qui consiste à fédérer l’ensemble de la population et à valoriser l’union nationale, que ce soit dans le développement socioéconomique, le maintien de la défense et de la sécurité ou l’édification du système politique", souligne-t-il.

Veiller en permanence à la consolidation et à l’assainissement du système politique... Edification et remodelage font partie depuis quelques années des leitmotivs du Parti. Le prochain Congrès national approchant, le Bureau politique a ordonné aux instances du Parti de faire en sorte qu’aucun individu déficient sur le plan idéologique ne puisse être élu, particulièrement au niveau local. Dans le viseur du Bureau politique, les personnes corrompues et les adeptes du clientélisme.

En neuf décennies, le Parti communiste du Vietnam a maintes fois eu l’occasion  d’éprouver la pertinence de sa ligne politique et de confirmer l’importance des quatre leçons précitées.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Hanoï développe l'industrie sans fumée Le projet du tourisme intelligent a été mis en place par le Service du tourisme de Hanoï en collaboration avec la filiale du Groupe des postes et des télécommunications du Vietnam dans la capitale, afin d'accélérer l'industrie sans fumée de la capitale.