08/10/2018 22:22
Match nul 0-0: le choc entre les deux favoris Liverpool et Manchester City n'a pas franchement répondu aux attentes, ni en terme de spectacle, ni en terme d'enseignements sur la suite de la course au titre, dimanche 7 octobre lors de la 8e journée de Premier League.
>>Manchester United: Mourinho ne craint pas pour son poste
>>Angleterre: Tottenham et Lucas plongent Manchester United dans la crise

Le Portugais de Manchester City Bernardo Silva (gauche) à la lutte avec l'attaquant de Liverpool Sadio Mané, le 7 octobre à Liverpool.
Photo: AFP/VNA/CVN.

Si ce résultat ne fait pas franchement les affaires de Liverpool ou de "City", il profite grandement aux poursuivants Chelsea, Tottenham et Arsenal. Les "Blues", vainqueurs à Southampton dimanche 6 octobre (3-0), viennent même se mêler à la tête de la Premier League, à égalité avec les "Reds" et les "Citizens", tous trois à 20 points. Les Mancuniens restent premiers en raison de leur meilleure différence de buts.

Le trio n'a que deux longueurs d'avance sur Arsenal, qui a écrasé Fulham dimanche 6 octobre (5-1) grâce à des doublés de Lacazette et Aubameyang, et Tottenham, sorti sans encombre de la réception de Cardiff samedi 6 octobre (1-0).

À Anfield dimanche 7 octobre, le spectacle n'a donc pas été franchement au rendez-vous. Le point d'orgue de la rencontre? Un penalty manqué par Mahrez à la 85e minute...

Pourtant, comme à son habitude, l'équipe de Jürgen Klopp était bien partie sur les chapeaux de roue, dominant de la tête et les épaules le premier quart d'heure.

Déchet technique

Manquant de précision, les finalistes de la Ligue des champions, ont laissé les Mancuniens revenir dans le match.

Dans un match tendu, à l'image de l'altercation entre Fernandinho et Mané, Anfield n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent: trois tirs seulement avant la mi-temps et un tacle litigieux de Lovren dans la surface, pour une faute sur Agüero non sifflée par l'arbitre.

Les rendez-vous de C1 dans la semaine avaient forcé les deux managers à quelques changements.

Pep Guardiola avait ainsi choisi de faire confiance à Benjamin Mendy, de retour d'une blessure au pied. Riyad Mahrez était aligné, lui, à la droite du trio offensif avec Raheem Sterling à gauche et Sergio Agüero en pointe.

Aucun des deux "Citizens" n'a vraiment su tirer son épingle du jeu.

L'international a beaucoup gâché quand le match s'est emballé peu après l'heure de jeu, croisant trop sa frappe (61), buttant sur Alisson dans un angle fermé, ou échouant encore sur le gardien brésilien (75). Son imprécision a bien sûr atteint des sommes à la 85e minute, quand il a mis largement au-dessus un penalty, provoqué par Sané, qui aurait pu donner la victoire aux siens.

Klopp avait lui aussi fait tourner, en titularisant Lovren pour la première fois de la saison en Premier League. Il n'avait en revanche rien changé à son "Fab Three" Salah-Firmino-Mané.

Et Salah n'a pas été plus précis que Mahrez. L'Égyptien a tenté mais a trouvé les bras de Kepa, ou encore, sur l'action la plus dangereuse, les tribunes (69).

Un gâchis offensif synonyme de coup d'arrêt pour les "Reds". Avec ce match nul, ils enchaînent un deuxième match sans marquer après leur défaite à Naples (1-0) en C1 en semaine.

Incapables de marquer ou presque sur leurs quatre dernières sorties (seulement deux buts), ils ne gagnent plus et alignent un quatrième match de suite sans victoire.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.