09/11/2020 13:59
Leicester s'est emparé de la tête de la Premier League dimanche 8 novembre, en dominant difficilement Wolverhampton (1-0), alors que dans le choc de cette 8e journée Liverpool est allé faire match nul à Manchester City (1-1).
>>Angleterre : Tottenham affirme ses ambitions, Everton et Manchester United dépriment
>>Angleterre : Liverpool reprend les rênes, Manchester City et Chelsea sans forcer

L'attaquant de Liverpool Sadio Mané (droite) suivi par le défenseur de Manchester City, Kyle Walker, le 8 novembre à Manchester.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Reds gardent City à distance

Si Liverpool recule à la 3e place avec 17 points, un point derrière Leicester, il se satisfera de conserver ses 5 points d'avance sur son dauphin de la saison passée, 11e avec 12 unités, mais qui compte un match en moins.

Les Reds étaient pourtant venus pour faire le trou, avec un onze de départ très offensif où Jürgen Klopp a refusé de choisir entre son fidèle lieutenant brésilien Roberto Firmino et sa nouvelle bombe Diogo Jota, en alignant les deux.

Avec une organisation allant du 4-4-2 au 4-2-4, et surtout en isolant les distributeurs du jeu des Citizens, Ilkay Gündogan et Rodri, les Reds ont dominé les 25 premières minutes, ouvrant le score sur un penalty pour une faute de Kyle Walker sur Sadio Mané et transformé par Mohamed Salah (0-1, 13e).

En faisant décrocher un de ses pivots, City a fini par trouver la parade pour créer un peu de verticalité dans son jeu, pour dominé la fin du premier acte.

Après une première occasion de Raheem Sterling, repoussée par Alisson (26e), "KDB" a trouvé Gabriel Jesus dans la surface, dont le premier contact, volontaire ou pas, a été un contrôle orienté du pied droit derrière sa jambe d'appui qui a mystifié Trent Alexander-Arnold, avant de se retourner et de marquer de près (1-1, 31e).

Dix minutes plus tard, le Belge aurait pu faire basculer le match, mais il a raté le cadre sur un penalty pour une main de Joe Gomez, une maladresse rarissime venant du Belge.

La seconde période s'est révélée intense et indécise, Liverpool semblant peiner physiquement en fin de match. Les Reds ont d'ailleurs perdu Alexander-Arnold apparemment touché au mollet gauche, une blessure de plus dans une défense déjà privée de Virgil van Dijk, probablement pour la saison, et de Fabinho.

Leicester au pouvoir

Les joueurs de Leicester heureux après leur victoire contre Wolverhamton, le 8 novembre à Leicester.
Photo : AFP/VNA/CVN

Champion d'Angleterre en 2016 et longtemps trouble-fête dans la course à la Ligue des champions la saison passée, Leicester passera la trêve internationale de novembre dans la peau du leader de Premier League.

Les Foxes sont venus à bout de Wolverhampton grâce à un pénalty transformé par Jamie Vardy (1-0, 15e).

Le meilleur buteur de la saison passée (23 buts) n'avait jamais accroché les Wolves à son tableau de chasse et il a désormais marqué contre les 19 autres équipes de l'élite depuis le début de sa carrière.

Il aurait même pu en rajouter un deuxième, également sur penalty -le 8e accordé à Leicester en 8 journées- mais sa frappe trop axiale a été repoussée par les jambes de Rui Patricio, spécialiste de l'exercice.

Tottenham, 33 minutes de bonheur

Avant Leicester, les Spurs avaient occupé pendant 33 minutes, et pour la première fois depuis août 2014 la première place du classement, entre le but tardif de la tête de Harry Kane (1-0, 88) et le pénalty de Vardy.

Ils sont désormais 2es, un point derrière Leicester, mais devancent Liverpool à la différence de buts.

José Mourinho avait décidé d'aligner d'entrée son trio offensif vedette Son Heung-min, Harry Kane et Gareth Bale, titularisé pour la première fois en championnat depuis son retour en prêt.

Mais après une première période très laborieuse - 1 tir, 0 cadré - les Londoniens, qui disputaient déjà là leur 15e match de la saison, ont dû leur salut à leur avant-centre de 27 ans auteur de son 150e but en Premier League.

Kane en est à 13 buts et 10 passes décisives en 14 matches disputés cette saison.

Arsenal rechute

Vainqueur à Old Trafford pour la première fois depuis 2006 la semaine dernière, Arsenal a sévèrement rechuté à domicile face à Aston Villa.

L'équipe de Mikel Arteta est retombée dans ses travers défensifs, encaissant un but contre son camp de Bukayo Saka (25e) et un doublé d'Ollie Watkins (72e, 75e).

Avec 4 victoires et 4 défaites, les Gunners sont 11es alors que le club de Birmingham, est 6e avec 15 unités, à trois longueurs seulement de Leicester, alors qu'ils ont un match en moins.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.