25/04/2020 22:24
La Police de la province d’An Giang (Sud) a annoncé samedi 25 avril avoir mis en examen et en détention provisoire un habitant local pour "actes visant à renverser l'administration du peuple" selon l’Article 109 du Code pénal de 2015.
>>Emprisonnement pour actes subversifs contre l'administration populaire
>>Peine réduite pour un homme condamné pour subversion

Lê Ngoc Thành arrêté par la police d'An Giang pour "actes visant à renverser l'administration du peuple". Photo : VNA/CVN

Les premières enquêtes indiquent qu’en novembre 2019, Lê Ngoc Thành, né en 1972 et domicilié dans le quartier de My Thanh, ville de Long Xuyên, avait rejoint le soi-disant "Gouvernement national provisoire du Vietnam" placé sous la direction d'un certain nombre de réactionnaires à l'étranger.

Il avait procédé à des formalités pour participerà un "référendum" afin d'élire Dào Minh Quân au poste de "président de la troisième République du Vietnam".

Il avait reçu des drapeaux de l’ancien régime de Saïgon et des documents sur cette organisation réactionnaire.

À la nouvelle de l’arrestation de certains membres de l’organisation, Lê Ngoc Thành avait créé un autre compte Facebook afin de poursuivre ses actes.

Sur la base des résultats des enquêtes, la police d'An Giang a procédé à l'arrestation d'urgence de Lê Ngoc Thành. Lors de perquisitions à son domicile, les forces compétentes ont trouvé deux drapeaux de l'ancien régime de Saïgon, ainsi que de nombreux documents pertinents.

La police d’An Giang a averti les habitants de renforcer leur vigilance face à la propagande des forces hostiles sur les réseaux sociaux.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).