03/06/2019 00:42
Dans la matinée du 2 juin, à Hanoï, a eu lieu une cérémonie solennelle célébrant le 130e anniversaire du président du Comité permanent de l'Assemblée nationale (AN), Nguyên Van Tô (5 juin 1889).
>>AN: poursuite des débats sur la situation socioéconomique

Cérémonie solennelle célébrant le 130e anniversaire du président du Comité permanent de l'Assemblée nationale Nguyên Van Tô, le 2 juin à Hanoï.  
Photo: Van Diêp/VNA/CVN

La cérémonie a été organisée par le Comité central du Parti, l'Assemblée nationale, le président de l'État, le gouvernement, le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam et la ville de Hanoï.

Dans son discours prononcé à cette occasion, la présidente de l'AN, Nguyên Thi Kim Ngân, a passé en revue la vie et la carrière du premier président du Comité permanent de l'AN de la République démocratique du Vietnam, Nguyên Van Tô. Le 6 janvier 1946, lors de la première élection générale de l'AN du pays, Nguyên Van Tô a été élu député par le peuple et élu le 2 mars 1946 à la première session de l'AN (première législature), il a été élu premier président du Comité permanent de l'AN de la République démocratique du Vietnam.

Dans le contexte difficile du pays, Nguyên Van Tô s'est réuni aux côtés des membres du Comité permanent de l'AN, aux côtés du gouvernement dirigé par le président Hô Chi Minh, pour planifier et diriger la mise en œuvre des politiques nationales et étrangères; au nom de l'AN et du peuple, il a proposé de modifier les décrets relatifs aux questions économiques, financières, culturelles et sociales du gouvernement (avant leur publication).

Nguyên Thi Kim Ngân a souligné: "L'une des grandes contributions de Nguyên Van Tô en tant que président du Comité permanent de l'AN est de diriger l'AN pour donner des avis, élaborer et approuver la première Constitution du pays, c'est la Constitution de 1946. La Constitution de 1946 affirmait l'indépendance et la liberté de la nation, et le bonheur du peuple vietnamien; le droit d’être maître de l’État de chaque citoyen, les droits et obligations de la construction de l’État du peuple, par le peuple et pour le peuple".

Le Comité permanent de l'AN présidé par Nguyên Van Tô a soutenu le Président Hô Chi Minh dans le but de signer l'accord préliminaire Vietnam-France du 6 mars 1946 et le traité provisoire Vietnam-France le 14 septembre 1946. Cela montre que le Président Hô Chi Minh et Nguyên Van Tô se sont entièrement mis d'accord sur des décisions importantes relatives au sort du pays.

Programme artistique célébrant le 130e anniversaire du président du Comité permanent de l'Assemblée nationale Nguyên Van Tô l, le 2 juin à Hanoï.
Photo: Van Diêp/VNA/CVN

Biographie de Nguyên Van Tô

La présidente de l'AN a souligné que Nguyên Van Tô occupait le poste de président du Comité permanent de l'AN pendant huit mois, de mars à novembre 1946, ce fut la période la plus difficile et la plus dramatique de la révolution vietnamienne. En tant que président de l'AN, le Comité permanent de l'AN et lui-même ont donné de nombreux avis au gouvernement afin de mettre en œuvre de nombreuses politiques appropriées pour protéger les intérêts nationaux et la vie du peuple. Les activités de l'AN à l'époque où il occupait le poste de président du Comité permanent laissèrent une profonde empreinte, prenant de grandes décisions pour le pays et pour le peuple. La solidarité, le soutien et l’attachement de l’Assemblée nationale au gouvernement à cette époque sont l’une des grandes leçons de la révolution vietnamienne auxquelles Nguyên Van Tô a contribué.

En novembre 1946, Nguyên Van Tô a été invité à se joindre au gouvernement lors de la deuxième session de la première législature de l'AN. Dans le nouveau poste, il a participé à la formulation d’idées, à l’élaboration de politiques et de directives nationales et étrangères du gouvernement; et à la promotion de la population de toutes les couches sociales pour qu’elles construisent une nouvelle vie, créent la position et la force pour la cause révolutionnaire.

La résistance de la nation a éclaté (le 19 décembre 1946), Nguyên Van Tô et le gouvernement se sont retirés au Viêt Bac, participant à de nombreux travaux du gouvernement aux côtés du Président Hô Chi Minh. En tant que vice-président de la Commission des migrations, il a activement dirigé les travaux de transfert de la machinerie et des équipements vers le Viêt Bac en vue d'une résistance à long terme, organisé l'évacuation des personnes sur les lieux sûrs, encouragé les populations à élever leur patriotisme, en croyant en la victoire finale de la résistance.

En octobre 1947, les troupes françaises lancèrent une offensive sur le Nord Vietnam afin de détruire le quartier général de la révolution du Vietnam, Nguyên Van Tô fut capturé par l'ennemi et a sacrifié avec acharnement devant le pistolet ennemi. Son sacrifice a été une grande perte pour le gouvernement, laissant un chagrin infini à l'Assemblée nationale et au peuple du pays.

La présidente de l'Assemblée nationale a souligné que Nguyên Van Tô avait consacré et sacrifié sa vie pour la libération nationale. Il a donné l'exemple d'un patriote fervent, érudit; d’un leader talentueux de l'Assemblée nationale et du gouvernement de la République démocratique du Vietnam.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.