13/09/2020 22:25
Lors du 27e Forum régional de l'ASEAN (ARF), la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Mme Retno Marsudi, a appelé à faire de l'ARF une partie de la solution pour la sécurité de la région.
>>AMM 53 : ASEAN-Inde adopte le plan d’action pour la période 2021-2025
>>L’AMM 53 et les réunions connexes adoptent un nombre record de documents
>>Plusieurs événements importants lors de l'AMM 53 

La ministre indonésienne des Affaires étrangères, Mme Retno Marsudi, a souligné le renforcement de la coopération au sein de l'ASEAN afin de lutter contre les menaces transfrontalières à la sécurité. 
Photo : Huu Chiên/VNA/CVN

Lors du 27e Forum régional de l'ASEAN (ARF) tenu le 12 septembre sous forme de visioconférence, la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Mme Retno Marsudi, a appelé à faire devenir l'ARF "une partie de la solution pour la sécurité de la région".

La ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a souligné que l'ARF reflétait la primauté du dialogue et du règlement pacifique des différends, tout en aidant à renforcer la coopération pour lutter contre les menaces transfrontalières à la sécurité.

Elle a également souligné l'importance de ne pas ignorer les menaces du terrorisme et de la criminalité transnationale organisée pendant la pandémie de COVID-19.

Vers la stabilité et la paix au sein de la région

La question sur la stabilité et la paix de l'ASEAN est également soulignée lors de la visioconférence, tenue le 12 septembre 2020. 
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Plutôt, lors de la 10e conférence des ministres de l’Économie du Sommet d’Asie de l'Est (EAS) qui a eu lieu le 9 septembre en ligne, la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi, s'est dite préoccupée par les signes d'une tension croissante dans la région.

Mme Retno Marsudi a souligné trois points dont la première est que l'EAS doit agir en tant que force active pour maintenir la paix et la stabilité dans la région. En conséquence, la cheffe de la diplomatie indonésienne a exhorté les partenaires de l'EAS à réaffirmer leur engagement à respecter le droit international, à renoncer à la menace ou à l'usage de la force et à résoudre les différends de manière pacifique.

La ministre indonésienne des Affaires étrangères a affirmé que les pays devraient se concentrer sur la promotion d'une coopération plus étroite et mutuellement avantageuse dans la région, avec l'ASEAN comme force motrice, conformément à la vision "Indo-Pacifique" de l'ASEAN.

Deuxièmement, l'EAS devrait contribuer au renforcement de la résilience de la région dans le secteur médical.

Le troisième point est lié à la question de la mer Orientale. En conséquence, l’Indonésie a exhorté tous les pays à respecter les principes largement reconnus du droit international, dont l'application de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Toujours le même jour, à la visioconférence des ministres des Affaires étrangères ASEAN - Chine, la ministre indonésienne des Affaires étrangères a souligné l’importance de la paix et de la stabilité dans la région.

Elle a rappelé que l'ASEAN et la Chine sont toutes deux responsables du maintien de la paix et de la stabilité ; du respect des principes largement reconnus du droit international sur la Mer Orientale, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982).

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Le nombre d'arrivées internationales en octobre au Vietnam en hausse Le nombre d'arrivées internationales en octobre au Vietnam est en hausse de 7,6% sur une base mensuelle mais a baissé de 99,1% en glissement annuel.