17/08/2020 18:14
Lille a mal terminé sa préparation en concédant une quatrième défaite en six matches amicaux, la troisième consécutive, dimanche 16 août face à Brest (2-1) au Stade Pierre-Mauroy.
>>C1 : Incroyable Lyon, qui s'offre un nouvel exploit contre Manchester City
>>Amical : Marseille retrouve le succès à Nîmes

L'attaquant lillois Yilmaz (#17) à la lutte avec Ibrahima Diallo de Brest, lors du match amical disputé à Villeneuve-d'Ascq, le 6 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Déjà défaits par Bruges (2-0), Mouscron (1-0) et Alkmaar (2-1), les Nordistes ont concédé un nouveau revers à seulement six jours de leurs débuts en Ligue 1, samedi 15 août sur leur pelouse face à Rennes (21h).

"On a une préparation où les résultats n'ont pas été extraordinaires, loin de là. On a un léger retard par rapport aux deux saisons précédentes et va devoir le combler rapidement à force de travail", a estimé l'entraîneur lillois Christophe Galtier.

Dominateur mais maladroit, le Losc a été surpris par une séduisante équipe de Brest, qui a su résister à la pression nordiste pour porter l'estocade au bon moment. Haris Belkebla et Cristian Battochio sur coup franc ont offert la victoire aux Bretons, tandis que Jonathan David avait égalisé pour Lille.

L'attaquant canadien, recruté mardi 11 août pour la bagatelle de 27 millions d'euros, nouveau record pour le Losc, a tout de même été la satisfaction de la partie côté lillois. Vitesse, puissance, vision du jeu : l'ancien joueur de La Gantoise a déjà montré une partie de son talent pour ses premières minutes sous le maillot des Dogues.

Le COVID-19 ne semble plus qu'un mauvais souvenir pour le Losc puisque trois des quatre joueurs contaminés (Renato Sanches, Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba) étaient titulaires et ont montré qu'ils étaient en pleine possession de leurs moyens.

Les Nordistes devront toutefois se montrer plus efficaces aux deux extrémités du terrain pour réussir leur début de saison.

Comme à Alkmaar le week-end dernier, Lille a été surpris par une frappe lointaine en pleine lucarne signée Haris Belkebla (0-1, 17e).

Les Dogues se sont réveillés et ont logiquement fini par égaliser grâce à David (35e) mais le Stade Brestois a finalement empoché la mise grâce à un superbe coup franc de Battochio en fin de match (1-2, 84e).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.