03/06/2021 11:44
Les Bleus du revenant Karim Benzema, remuant mais malheureux avec un penalty raté et un poteau sortant, ont maîtrisé des Gallois (3-0) rapidement réduits à dix, mercredi 2 juin en amical à Nice, à deux semaines du choc contre l'Allemagne en entame de l'Euro.
>>Euro : les Bleus se jaugent face aux Gallois, avec l'attraction Benzema
>>Euro : les Bleus retrouvent Benzema, 2.000 jours plus tard

L'attaquant français Kylian Mbappé (droite) ouvre le score lors du match amical contre le Pays de Galles, à Nice, le 2 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Après une semaine de travail à Clairefontaine, l'équipe de France a laissé entrevoir des promesses pour ce premier match de préparation avant le Championnat d'Europe (11 juin-11 juillet) face au pays de Galles de Gareth Bale.

Didier Deschamps avait sorti l'artillerie lourde à l'Allianz Riviera avec un onze de départ très proche de celui qui devrait débuter contre l'Allemagne le 15 juin à Munich, N'Golo Kanté en moins. Le milieu de Chelsea, tout frais champion d'Europe avec Chelsea, a regardé depuis l'hôtel son remplaçant Corentin Tolisso faire ses gammes.

Les projecteurs étaient bien sûr braqués sur Benzema, de retour sous le maillot bleu cinq ans et sept mois après sa 81e et dernière apparition, également devant l'Allianz Riviera, un soir d'octobre 2015 en amical contre l'Arménie (4-0).

Si l'avant-centre du Real Madrid n'a pas réédité la performance produite à cette époque, avec un doublé et une passe décisive à la clé, il s'est dépensé avec justesse et application, manquant d'inscrire son 28e but international après quatre minutes seulement sur une tête décroisée à la réception d'un centre de Paul Pogba.

Il était beaucoup question du "triangle d'or" formé avec Antoine Griezmann et Kylian Mbappé avant la rencontre mais l'association avec la "Pioche", une semaine après sa finale de Ligue Europa perdue avec Manchester United, s'est révélée fructueuse. Très en jambe, Pogba a multiplié les centres pour la tête de Benzema, toujours disponible et généreux dans la surface.

Le premier but est le fruit de leurs efforts conjoints. À la réception d'un centre de Griezmann, Pogba a claqué une tête que le gardien gallois Danny Ward a repoussé. En embuscade, Benzema s'est amené le ballon de la cuisse avant de tirer au but. Sur sa route, le défenseur Neco Williams a fait main, provoqué un penalty et récolté un carton rouge.

Première pour Koundé 

L'attaquant Antoine Griezmann (droite) marque le 2e but pour la France lors du match amical contre le Pays de Galles, à Nice, le 2 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Griezmann a pris le ballon en main et l'a offert à Benzema. Mais l'attaquant de 33 ans a manqué son duel face à Ward (27e), le gardien remplaçant de Leicester qui a plongé du bon côté.

Malgré ses efforts, Benzema n'a pas amélioré ses statistiques personnelles, contrairement aux deux autres stars d'attaque Mbappé (34e, 1-0), buteur à l'affût après une frappe lointaine d'Adrien Rabiot, et Griezmann (48e, 2-0) sur une frappe enroulée en lucarne après une subtile déviation de Mbappé.

C'est pourtant sur une frappe de l'attaquant du Real, repoussée par un poteau, que l'entrant Ousmane Dembélé a clos la marque (79e, 3-0). Le gardien gallois a repoussé sa tête (83e) en fin de partie.

"L'essentiel, c'est de se créer les occasions, de gagner et de faire mieux la prochaine fois pour marquer un peu plus de buts", a commenté Benzema sur TF1. "Il a été malheureux, mais il a été bien présent avec son aisance technique. Un but ça lui aurait fait plaisir et à moi aussi, mais s'il les garde pour après...", a souri Deschamps.

Avec ce succès facilement dessiné, le sélectionneur a pu dérouler son plan initial sans accroc : faire souffler Pogba et Tolisso, remplacés après une heure de jeu, et ménager ses latéraux Benjamin Pavard et Lucas Hernandez dès la pause.

La rotation a notamment profité au bizuth Jules Koundé, crédité à 22 ans d'une première sélection prometteuse chez les champions du monde. Pour son baptême du feu sur le côté droit, le défenseur du Séville FC ne s'est pas caché, délivrant par exemple un centre pour l'autre entrant Lucas Digne (62e) et signant une double intervention décisive (65e).

Sur cette action-là, le gardien Hugo Lloris s'est aussi distingué par une intervention ferme à une main, symbole de sa vigilance extrême lors des rares incursions galloises près de sa cage.

Dans sa ville natale, l'ancien Aiglon a fait le job (5e, 30e) afin que sa 100e cape en tant que capitaine des Bleus, record absolu, ne soit pas entachée. Il a aussi pu compter sur une partie impeccable de son défenseur central Presnel Kimpembe, incisif et puissant.

Les Bleus vont pouvoir se tourner sereinement vers la réception de la Bulgarie, mardi 8 juin à Saint-Denis, dernière répétition avant le choc contre l'Allemagne, accrochée 1-1 mercredi 2 juin soir par le Danemark.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.