21/03/2018 22:25
La conférence de lancement du plan d’actions pour 2018 de l’Association des entreprises de logistique du Vietnam (VLA) a eu lieu le 20 mars à Hô Chi Minh-Ville, avec l'analyse statistique de la situation ainsi que l'introduction du projet de développement de l’industrie logistique de la ville jusqu'en 2025, et orientations pour 2030.

>>E-logistique : le Vietnam s'affirme comme un marché des plus prometteurs
>>La Chine et le Vietnam établissent un "corridor logistique d'or"

Atelier "Développement des services logistiques à Hô Chi Minh-Ville", dans le cadre de la conférence de la VLA, tenue le 20 mars à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Trung Khanh/CVN

La pluparts des participants et experts en la matière ont déclaré que la réduction des coûts et l'amélioration de la qualité des ressources humaines étaient les solutions les plus élémentaires pour promouvoir le développement des services logistiques à Hô Chi Minh-Ville, et au Vietnam en général.

Nguyên Duy Minh, secrétaire général de la VLA, a déclaré que le secteur des services logistiques connaît une forte croissance au Vietnam, avec un taux de croissance de 15-16% par an, contribuant à environ 3% du PIB national. Le pays compte aujourd'hui environ 3.000 entreprises fournissant des services logistiques, dont 70% basées à Hô Chi Minh-Ville.

Toujours selon Nguyên Duy Minh, "la force actuelle des entreprises logistiques vietnamiennes est l'investissement, l'exploitation portuaire, les transports, les procédures douanières, l'investissement, l'exploitation des entrepôts et le personnel qualifié". En termes de capacité, ces entreprises ont désormais les capacités de fournir n'importe quelle chaîne de services logistiques.

Cependant, la concurrence est rude face aux entreprises multinationales qui ont l'avantage de conclure des contrats avec de grandes compagnies maritimes et de grands transporteurs mondiaux, d’avoir des capacités d'investissement et de gestion élevées, et surtout de bonnes relations avec les expéditeurs mondiaux. Pas étonnant donc qu’elles détiennent au Vietnam des parts de marché considérables.

Beaucoup de potentialités de développement

Les experts ont estimé que l’économie vietnamienne se porte bien, avec une production, une consommation intérieure et des exportations en constant progrès. De plus, la signature de 20 nouveaux accords de libre-échange (ALE) favoriseront la production, le commerce et les investissements. Des bases solides pour la croissance des services logistiques.

En outre, l'expansion de la production industrielle et le marché des biens de consommation à évolution rapide, en particulier les exportations de fruits et légumes surgelés, constituent l'un des services logistiques les plus prometteurs au Vietnam.

Selon Lê Duy Hiêp, président de la VLA, les politiques et réglementations liées aux activités logistiques ont évolué en vue de créer des conditions favorables à l'exploitation des entreprises. La décision No200 du Premier ministre, datée du 14 février 2017, a fixé l’objectif d’ici à 2025 d’un taux de croissance des services logistiques de 15-20% par an, et un indice national de capacité logistique (LPI) du pays au 50e rang mondial au minimum.

 

Pour réduire les coûts de transport, il est nécessaire d'établir une coopération entre les propriétaires de biens et les entreprises de services logistiques.
Photo : BCT/CVN


Bien qu'il y ait de nombreuses potentialités de développement, il y a aussi des insuffisances dans l'industrie de la logistique : le transport routier (coût élevé) domine tandis que le transport maritime (coût bas) est restreint, la capacité à développer le transport aérien est limitée.

Réduire les coûts et former des ressources humaines

Selon la VLA, les coûts logistiques au Vietnam sont actuellement de 16,8% en moyenne. C'est un coût relativement élevé par rapport aux autres pays de la région (Singapour 8,5%, Malaisie 13%, Philippines 13%, Thaïlande 15%). Afin d'améliorer la qualité des services logistiques, les experts ont jugé nécessaire de se concentrer sur des solutions pour réduire les coûts et améliorer la qualité des ressources humaines.

Lê Duy Hiêp, président de la VLA, a indiqué que pour réduire les coûts de manière efficace, il est nécessaire d'augmenter le ratio d'externalisation des services logistiques, promouvoir la coopération entre les propriétaires de biens et les entreprises de services logistiques. Dans le même temps, les entreprises de logistique doivent être sensibilisées à l'application des technologies, aux solutions de gestion des transports (TMS), à la gestion des entrepôts (WMS), à la gestion des transports internationaux (FMS) et aux solutions de gestion intégrée (ERP) pour améliorer leur efficacité opérationnelle et leur compétitivité.

Pham Quôc Long, directeur général adjoint de GEMADEPT a ajouté que la VLA doit orienter les PME pour renforcer leurs liens et leur soutien afin de réduire le phénomène de la concurrence déloyale.

Outre la réduction des coûts de transport, la formation des ressources humaines de haute qualité est également une priorité pour l'industrie de la logistique. Ainsi, les instituts de formation, les associations et entreprises devraient-elles se coordonner dans la formation des ressources humaines. Plus précisément, il est nécessaire d'établir des normes de compétences pour différents postes et d'accroître la participation à la formation des personnes directement impliquées dans l'industrie de la logistique, afin que les ressources humaines formées répondent parfaitement aux besoins des entreprises.


Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.