07/06/2018 18:31
Le ministre de l'Éducation et de la Formation, Phùng Xuân Nha, a répondu aux questions des députés de l’Assemblée nationale (AN) concernant la qualité du système éducatif et le taux de chômage du pays lors d’une séance de questions-réponses mercredi 6 juin.

>>Assemblée nationale: clôture des séances de question-réponse
>>Éducation: des électeurs s'intéressent à plusieurs questions pressantes
 

Le ministre de l'Éducation et de la Formation, Phùng Xuân Nha.
Photo: VNA/CVN


Mercredi matin 6 juin, c’est le ministre Phùng Xuân Nha qui a reçu le plus de questions concernant l'éducation et les formations universitaires du pays. M. Nha a clarifié les questions qui portent notamment sur la situation globale de l’enseignement général et universitaire et les solutions pour l’améliorer ainsi que sur la gestion de l’enseignement dans les écoles maternelles, notamment celles privées.

Le ministre Phùng Xuân Nha a reconnu que ces derniers temps, la qualité de l'éducation et des formations pédagogiques n’étaient pas satisfaisantes, notamment les formations universitaires et post universitaires à l'heure de la Révolution industrielle 4.0.

Les recherches scientifiques et la transmission des technologies restent encore limitées. Certaines universités n'assurent pas leurs conditions sur l'éducation et les formations offertes. Cela entraîne une qualité décroissante du niveau des étudiants.

Prochainement, le ministère de l'Éducation et de la Formation investira dans le développement des ressources humaines en la matière ainsi que dans le renouvellement des programmes de formation afin qu’ils soient mieux adaptés et répondant davantage aux besoins du marché.

Environ 200.000 étudiants sans emplois

Certains députés ont soulevé la question du nombre d’étudiants, environ 200.000, se retrouvant au chômage. "Quelles sont donc les solutions?", a ainsi interrogé le député Dào Tu Hoa (Hanoï). Une question au cœur du débat.

 

Il faut se concentrer sur l'orientation professionnelle des élèves dès le collège.
Photo: Trong Nghia/VNA/CVN


Le ministre confirme que la situation est réelle et que la cause principale de ce chiffre réside dans la qualité de l'éducation.  Le taux du chômage chez les diplômés au Vietnam est d’environ 4%. "C'est également la situation de plusieurs pays dans le monde", a ajouté M. Nha.

M. Nha a reconnu les raisons et les causes de la faiblesse du système éducatif. "Il s’agit de la responsabilité du ministère et des organes concernées", a-t-il dit. Selon lui, les causes principales de cette question proviennent des limites des politiques du ministère en la matière, à savoir un budget insuffisant accordé pour les établissements scolaires ainsi qu’un nombre trop important d’enseignants sans doctorat ou sans formation poussée.

Pour régler cette question épineuse, le ministère attachera une grande importance à l'amélioration de la qualité de l’enseignement ainsi qu’au renforcement de la formation étudiante, le tout en s’adaptant aux besoins du marché du travail et en encourageant la participation des entreprises aux formations. En outre, il est du ressort de "l'université d’être responsable non seulement de la sélection et de la formation des étudiants, mais aussi et surtout à leur adaptation à leur sortie après obtention de leur diplôme", a souligné le ministre Phùng Xuân Nha.

En ce qui concerne le chômage des étudiants, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a fait part de ses idées: "Premièrement, je pense qu'il faut se concentrer sur l'orientation professionnelle des élèves dès le collège". Et que "l'enseignement des connaissances générales doit avoir un lien avec la formation professionnelle", a-t-il insisté le lors de la séance de questions-réponses du mercredi 6 juin.

"Deuxièmement, il est nécessaire d'améliorer la qualité des enseignements supérieurs. Pour parvenir à cet objectif, il nous faut accélérer l'autonomie universitaire, renforcer l'évaluation et le classement des universités. Troisièmement, il est également judicieux de  publier les analyses des résultats des examens nationaux annuels d’entrée à l'université afin d’offrir des orientations professionnelles différentes aux jeunes", a conclut le vice Premier ministre Vu Duc Dam.


Thu Hà Ngô/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.