16/07/2018 22:18
>>Services de santé : aide européenne en faveur de dix provinces démunies
>>Le Vietnam contribue au règlement des questions mondiales de santé
>>Niveler par le haut les établissements de santé

Lors de la cérémonie de lancement d’un cours d’entraînement lundi 16 juillet à Hô Chi Minh-Ville, la ministre de la Santé, Nguyên Thi Kim Tiên, a proposé huit mesures visant à améliorer la qualité des services de soin et de traitement des maladies chroniques des établissements de santé au niveau local. Il s’agit d’améliorer la qualité des services médicaux, de renouveler le mode de fonctionnement des établissements de santé, de moderniser leurs équipements et infrastructures, d’établir un mécanisme financier spécifique, de renforcer les compétences des cadres et médecins, l’application des technologies, et la communication sur les maladies chroniques. "Dans l’avenir, les stations médicales communales seront chargées du contrôle, du traitement et de la prévention des maladies chroniques comme le diabète, des maladies cardiovasculaires, liées à la tension artérielle et respiratoires chroniques…" a souligné la ministre avant de demander aux stations médicales communales de valoriser la médecine traditionnelle. Selon le Service municipal de la santé, Hô Chi Minh-Ville a fixé l’objectif d’ici 2020  que chaque station médicale communale dispose d'au moins deux médecins.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.