10/04/2018 18:29
À l’occasion du 45e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam - Pays-Bas (9 avril), l'ambassadrice des Pays-Bas au Vietnam, Nienke Trooster, a pris en haute considération les potentiels de coopération bilatérale.
>>La présidente de l’AN achève sa participation à l'UIP et sa visite officielle aux Pays-Bas
>>La présidente de l’AN s’entretient avec la présidente du Sénat néerlandais
>>Vietnam - Pays-Bas : une relation au beau fixe
>>Vietnam - Pays-Bas : exemple des relations dynamiques et efficaces

Nienke Trooster, ambassadrice des Pays-Bas au Vietnam.
Photo: Thanh Liêm/VNA/CVN
Ces 45 dernières années, les relations diplomatiques Vietnam - Pays-Bas ont enregistré diverses bonnes réalisations, parmi lesquelles le "partenariat de développement" transformé en "partenariat commercial" dans le but de promouvoir le commerce et l’investissement. Notamment, les deux pays ont établi un partenariat stratégique pour l’adaptation aux changements climatiques et la gestion des ressources en eau, ainsi que pour l’agriculture durable et la sécurité alimentaire.

D'après l'ambassadrice des Pays-Bas au Vietnam, Nienke Trooster, les deux pays ont mutuellement échangé des délégations de haut niveau, comme la visite du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc du 8 au 11 juillet aux Pays-Bas sur l’invitation de son homologue néerlandais Mark Rutte et la tournée de la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Sigrid Kaag, au Vietnam en février dernier.

À noter qu’un mémorandum de coopération bilatérale sur la gestion de la sécurité de l'hygiène alimentaire a été signé lors de la visite du chef du gouvernement vietnamien Nguyên Xuân Phuc aux Pays-Bas. En outre, la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Sigrid Kaag, a partagé les difficultés et défis dans la gestion de la sécurité et l'hygiène alimentaires avec des ministères, branches et organes vietnamiens, lors de sa tournée de travail au Vietnam.

Cinq domaines de coopération prioritaires

Les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays se concentrent sur cinq domaines prioritaires que sont l’adaptation aux changements climatiques, la gestion des ressources en eau et de l’agriculture, l’énergie, l’économie maritime, et les services de transport et de logistique.

En ce qui concerne les échanges commerciaux, ils se sont chiffrés à plus de 7 milliards de dollars en 2017, soit une augmentation de 25%. "Les Pays-Bas prennent en haut estime la présence de la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, lors de la cérémonie du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays", a souligné l’ambassadrice néerlandaise Nienke Trooster.

L'agriculture high-tech, une domaine de coopération prometteuse entre le Vietnam et les Pays-Bas. Photo: NNVN/CVN

À cette occasion, l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam organisera nombre d’événements, y compris une exposition internationale de photos journalistiques et des Journées de la culture néerlandaise dans certaines villes vietnamiennes.

D’ajouter que les deux pays poursuivront leurs efforts dans l’achèvement des projets pour célébrer le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, comme la construction de villes intelligentes au Sud du Vietnam, la mise en œuvre de projets dans l’aviation et le transport maritime, etc.

Soulignant que le Vietnam était un "paradis des fleurs", la diplomate néerlandaise a affirmé que les touristes internationaux s’intéressaient beaucoup à ce pays asiatique non seulement pour ses beaux paysages et ses valeurs culturelles particulières, mais également pour l’hospitalité de ses citoyens. "Je n’oublierai jamais le sourire des Vietnamiens", a-t-elle conclu.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.