01/02/2019 17:35
Le géant du commerce en ligne Amazon a confirmé jeudi 31 janvier l'importance croissante de ses autres activités, en particulier le "cloud" ou la publicité, mais a été sanctionné en Bourse en raison de prévisions jugées trop timides.
>>Amazon devient l'entreprise privée la plus chère au monde
>>Amazon annonce des records de vente pour les fêtes de fin d'année 2018

Amazon a confirmé la forte croissance de ses activités dans la publicité numérique, à 3,4 milliards de dollars sur le dernier trimestre.
Photo: AFP/VNA/CVN

Après avoir d'abord grimpé dans la foulée de la publication des résultats, Amazon perdait plus de 4% vers 22h15 GMT dans les échanges électroniques d'après clôture de Wall Street.

Amazon s'est lancé bien avant les autres dans le "cloud" (informatique dématérialisée), une activité extrêmement porteuse dans laquelle il est leader devant Microsoft et Google. Devenu sa vache à lait, le "cloud" lui permet de doper ses résultats car c'est une activité bien plus rentable que la vente en ligne, qui suppose d'énormes dépenses en personnel et en logistique.

Amazon Web Services (AWS) a ainsi rapporté davantage que prévu par les analystes, avec 7,4 milliards de chiffre d'affaires trimestriel ("45%). Surtout, son bénéfice opérationnel a grimpé en flèche, à 2,17 milliards de dollars ("60%).

Le géant technologique a aussi confirmé la forte croissance de ses activités dans la publicité numérique, avec des revenus quasiment doublés, à 3,4 milliards de dollars sur le dernier trimestre.

Amazon peut aussi compter sur son service d'abonnement Prime, qui lui a rapporté près de 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires trimestriel ("25%).

Les performances dans le "cloud" en particulier ont permis au groupe américain de dégager un bénéfice net total en hausse de près de 65% à 3 milliards de dollars au dernier trimestre 2018.

Le bénéfice par action est ressorti à 6,04 dollars, au-dessus des attentes des analystes, de même que le chiffre d'affaires total trimestriel, qui progresse de 20% à 72,4 milliards de dollars.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.