04/04/2021 19:42
Avec ou sans Lewandowski, le Bayern est le patron. Les Bavarois ont fait samedi 3 avril un très grand pas vers un neuvième titre consécutif en Bundesliga en s'imposant 1-0 chez leur dauphin Leipzig, à quatre jours de leur rencontre avec le Paris SG en Ligue des champions.
>>Coupe d'Allemagne : Dortmund bat M'Gladbach et jouera les demi-finales
>>Upamecano va rejoindre le Bayern la saison prochaine 

La joie de Leon Goretzka (droite), buteur pour le Bayern Munich, à Leipzig, le 3 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Cette victoire, grâce à but de Leon Goretzka, permet au "Rekordmeister" de compter désormais sept points d'avance sur le RB à sept journées de la fin du championnat.

"C'est un pas important vers le titre, et on ne veut plus rien lâcher", a déclaré le capitaine bavarois Manuel Neuer, visiblement heureux.

Le "Rekordmeister" était pourtant handicapé par l'absence de Robert Lewandowski. Le buteur polonais de 32 ans, actuellement dans la forme de sa vie, s'est blessé la semaine dernière au genou avec la sélection polonaise et sera indisponible pendant encore probablement trois semaines.

Au coup d'envoi, l'entraîneur Hansi Flick avait choisi de le remplacer par l'ancien du Paris SG Eric Maxim Choupo-Moting, resté à Munich pendant la fenêtre internationale et plus frais que Serge Gnabry - l'autre candidat pour jouer en pointe - fatigué par ses trois matches avec l'Allemagne en qualifications du Mondial-2022.

Goretzka lumineux 

Trois Français étaient titulaires au Bayern, Kingsley Coman, Lucas Hernandez et Benjamin Pavard, et trois également à Leipzig, Dayot Upamecano, de retour de blessure, Christopher Nkunku et Nordi Mukiele.

Dans sa "Red Bull Arena" à huis clos, c'est le RB qui est entré le plus fort dans le match, monopolisant le ballon dès le début, jusqu'à ce que le Bayern trouve son rythme. Mais après 30 minutes de jeu, les deux gardiens n'avaient toujours rien eu à faire, et le combat, intense et rythmé, n'était pas pour autant spectaculaire.

Puis est venu l'éclair. Un ballon en profondeur pour Thomas Müller dans la surface. Choupo-Moting qui aspire la défense centrale de Leipzig vers le but. Et Leon Goretzka en deuxième rideau pour reprendre la passe en retrait de Müller. Un tir sans contrôle, tendu et violent, en conclusion d'une action d'école lumineuse (1-0, 38e).

Au retour des vestiaires, Leipzig s'est jeté à l'assaut. Mais le RB a alors montré sa principale faiblesse cette saison : l'absence d'un véritable buteur. Le départ de Timo Werner pour Chelsea n'a pas été compensé par un joueur du même calibre.

Dortmund craque 

Les joueurs de Dortmund, Manuel Akanji (gauche) et Emre Can, dépités après la défaite à domicile contre Francfort, le 3 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

En quelques minutes, Nkunku (47e), Sabitzer (49e), Olmo (52 et 53e), se sont retrouvés en position de marquer. Aucun n'a cadré son tir! Puis Neuer a sauvé son équipe sur deux tirs lointains de Sabitzer (56e, 59e).

"Nous avons clairement été la meilleure équipe, nous avons eu d'énormes occasions", a estimé le coach du RB Julian Nagelsmann, "dans toutes les statistiques nous avons été meilleurs que notre adversaire. Nous devons travailler pour être plus lucides et tirer profit de ces occasions que nous nous créons."

"Notre première chance de remporter un titre est passée", a cependant reconnu le technicien de 33 ans.

En fin de match, le Bayern s'est encore montré dangereux, mais ni Coman (68e) ni Alaba (76e) ni Müller (77e), ni Choupo-Moting (90e+2) n'ont réussi à concrétiser leurs occasions.

Dans les autres matches, le grand perdant du jour est Dortmund, battu 2-1 à domicile par Francfort, son concurrent direct dans la lutte pour la quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions.

Cinquième à désormais sept points de l'Eintracht, le Borussia est dans une situation critique. Si l'équipe ne se qualifie pas pour la compétition reine, les dirigeants devront probablement laisser partir leurs deux joyaux de 20 ans, l'international anglais Jadon Sancho et le buteur prodige norvégien Erling Haaland, déjà courtisé par les plus grands clubs d'Europe, dont le Real Madrid.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.