04/11/2018 19:19
L'alliance conservatrice CDU/CSU de la chancelière allemande Angela Merkel, est à la recherche d'un candidat bénéficiant d'un soutien général pour le poste de chef de son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), a rapporté samedi 3 novembre l'Agence de presse DPA.
>>La course à la succession d'Angela Merkel s'ouvre en Allemagne
>>Merkel ne briguera pas un autre mandat de chancelière en 2021
>>Affaiblie, Angela Merkel joue gros lors d'un scrutin régional

La chancelière allemande Angela Merkel, le 25 octobre à Fulda, dans l'Ouest de l'Allemagne.
Photo: AFP/VNA/CVN

La chancelière Angela Merkel avait annoncé début cette semaine qu'elle ne se reporterait pas candidate à la présidence de la CDU lors de la prochaine conférence fédérale du parti en décembre à Hambourg.

"Nous sommes à la cherche de quelqu'un qui a un poids considérable pour rassembler les peuples", a déclaré Christian Haase, un député local représentant l'alliance de la CDU et de son alliée l'Union chrétienne-sociale (CSU).

La CDU doit tenir dimanche 4 novembre une conférence du parti pour aborder le sujet du leadership, selon DPA.

Un sondage publié samedi 3 novembre montre que l'annonce de Mme Merkel de son retrait de la présidence de la CDU n'a pas eu d'effet sur les préférences des sondés pour le poste de chancelier. Angela Merkel se trouve loin devant les deux candidats potentiels sociaux-démocrates.

À la tête de l'Allemagne pendant 13 ans et celle de son parti pendant 18 ans, Mme Merkel avait également annoncé lundi dernier 29 octobre qu'elle ne briguerait pas un autre mandat de chancelière en 2021, à la fin du mandat actuel.

Xinhua/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.