21/07/2018 16:45
L'Allemand de 34 ans, auteur présumé de l'attaque à l'arme blanche qui a fait plusieurs blessés vendredi 20 juillet dans un bus dans le Nord de l'Allemagne, a été interpellé mais son mobile demeure encore inconnu, a annoncé la police.
>>Allemagne: un Tunisien arrêté après la découverte d'une "substance toxique"
>>Attaques à l'arme blanche à Bruxelles et Londres contre les forces de l'ordre
>>États-Unis: une fillette de trois ans meurt suite à une attaque au couteau dans l'Idaho

Des passagers du bus attaqué le 20 juillet près de Lübeck, dans le Nord de l'Allemagne, reçoivent des soins.
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon le ministre de l'Intérieur de l'État régional de Schleswig-Holstein, Hans-Joachim Grote, l'attaque survenue en début d'après-midi à Lübeck a fait neuf blessés: "Six par des coups de couteau" et trois par d'autres moyens, a-t-il indiqué à l'agence de presse DPA.

"Il n'y a pas eu de morts", avait déclaré un peu plus tôt dans un communiqué la police de la ville.

L'assaillant a pu être maîtrisé et se trouve en garde à vue, poursuit la même source, qui n'a pour l'instant aucune indication à donner quant aux mobiles du crime.

"Les motifs du crimes restent à éclaircir", poursuit la police.

"Jusqu'à présent, le suspect ne s'est pas exprimé sur les faits qui lui sont reprochés", a indiqué dans la soirée la procureure de Kiel, Ulla Hingst, citée par DPA.

Selon elle, il s'agit d'un Allemand de 34 ans, peut-être né à l'étranger, a-t-elle ajouté.

Il devrait être présenté samedi 21 juillet à un juge en vue de son placement en détention. Le parquet lui reproche notamment les faits d'incendie et de coups et blessures volontaires.

Il avait en effet un sac avec lui qui a été enflammé dans le bus avec des accélérateurs de feu, rapporte DPA. Aucune trace en revanche d'explosifs, selon l'agence.

"On ne peut rien exclure, y compris un motif terroriste", a encore dit Mme Hingst, selon le journal local Lübecker Nachrichten.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.