15/02/2019 20:05
Allée des Jasmins, un court métrage de 18 minutes réalisé par le jeune français d’origine vietnamienne, Stephane Ly Cường, a été projeté au Musée national de l’histoire de l’immigration - Palais de la Porte Dorée, le soir du 13 février 2019. S’inspirant de la vie de sa mère Loan, arrivée à Noyant d’Allier avec son mari dans les années soixante du XXe siècle, Stéphane Ly Cường a raconté la vie simple d’un couple, dans cette commune du bocage bourbonnais, qui fut terre d’accueil des rapatriés d’Indochine dès 1955. Ce film documentaire a également montré une parfaite harmonie entre les habitants de Noyant d'Allier qui se sont bien adaptés à la venue de cette nouvelle population. Si bien que le village abrite aujourd’hui un riche patrimoine vietnamien. L’Allée des jasmins a laissé une forte émotion dans le cœur du public, notamment des descendants des Français d’Indochine rapatriés de 1955 à 1965, considérés comme les "oubliés de l’histoire".

Nhu Mai/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.