29/12/2018 17:19
Concours de dunks ou de tir à trois points, opposition entre Français et étrangers de l'Elite... Le basket français fête la fin de l'année avec le All Star Game, qui réunit ce samedi 29 décembre à Paris les stars du championnat de France.
>>All Star Game : LeBron James and Friends contre Steph Curry and Co
>>All Star Game : les Français gagnent le match des étoiles, Stephens sur sa planète

Le Franco-Sénégalais Youssoupha Fall, alors sous les couleurs du Mans, lors d'un entraînement, le 14 mai au Mans. Photo: AFP/VNA/CVN

Pour ce 33e "match des étoiles", une nouvelle fois organisé à Paris-Bercy, la sélection française, qui s'est imposée lors de quatre des cinq dernières éditions, devra faire sans ses grands noms: Boris Diaw est à la retraite, Alexis Ajinça encore trop juste tandis que Charles Kahudi, capitaine de l'Asvel incontestable leader du championnat, est forfait à la suite d'une blessure au dos contractée en Eurocoupe. Mais les habitués de l'Elite retrouveront tout de même des visages familiers: Youssoupha Fall (Strasbourg), Yakuba Ouattara (Monaco), Ali Traoré (Strasbourg), Paul Lacombe (Monaco), Amine Noua (Lyon-Villeurbanne) ou Théo Maledon (Lyon-Villeurbanne)... seront ainsi de la partie.

En face, c'est Devin Banks (Châlons-Reims), meilleur marqueur de la saison régulière, qui mène les troupes des meilleurs joueurs étrangers du championnat de France aux côtés de Justin Robinson (Chalon-sur-Saône), meilleur passeur, et Youssou Ndoye (Bourg-en-Bresse), meilleur redondeur et contreur. La sélection étrangère mène 14 victoires à 13 depuis que ce format "Français vs. Étrangers" existe. Mais, pour un All Star Game, l'aspect purement sportif est généralement relégué au second plan lors d'une soirée de gala où le show à l'américaine prend nettement le dessus.

Le spectacle sera donc assuré avec trois concours et un show à l'américaine. Pour celui des meneurs, la porte est grande ouverte: le triple tenant du titre Benjamin Sene (Gravelines) a déclaré forfait. Même son de cloche pour le concours à trois points: la gâchette allemande de Nanterre, Heiko Schaffartzik, est partie en Espagne après trois sacres de rang. Le concours le plus attendu, celui des dunks, verra un Français, Kevin Harley, tenter de succéder à DJ Stephens et mettre des étoiles plein les yeux aux 15.000 spectateurs attendus.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.