11/12/2020 17:04
Les investisseurs étrangers n'ont cessé de construire de nouvelles usines pour gagner des parts du "délicieux gâteau" qu'est le marché vietnamien de l'alimentation animale.
>>Alimentation animale : Cargill confiant dans le développement du marché vietnamien

L'usine de Cargill Vietnam à Long An (Sud).
Photo : ST/CVN

Il y a plus  de deux semaines, Japfa Comfeed Vietnam a officiellement inauguré une nouvelle usine d'aliments pour animaux dans le parc industriel de Nhon Hoà, province de Binh Dinh au Centre. D'un investissement total de 300 milliards de dôngs (soit 13 millions d’USD), l'usine de Japfa a une capacité nominale de 180.000 tonnes d’alimentation animale/an.

Avant sa mise en service, Japfa Vietnam exploitait cinq usines similaires dans les provinces de Vinh Phuc, Thai Binh, Hoà Binh (Nord), Binh Thuân (Centre) et Long An (Sud). Avec six usines, Japfa Vietnam affiche actuellement une capacité totale de 1 million de tonnes/an.

Japfa ambitionne 2 millions de tonnes d'ici 2024, a déclaré Arif Widjaja, directeur général de Japfa Vietnam. "Pour atteindre cet objectif, nous prévoyons d'agrandir et de construire plus d'usines dans un proche avenir. Plus précisément, en 2021, nous allons augmenter la capacité de l'usine de Vinh Phuc et rechercher de nouveaux emplacements dans le Sud", a souligné Arif Widjaja.

Élargissement de production

Depuis son investissement au Vietnam en 1996, Japfa n'a cessé d'augmenter ses investissements. Elle est devenue l'un des principaux producteurs d'aliments pour le bétail et la volaille au Vietnam. Japfa a des ambitions encore plus grandes, car il se déplace dans le secteur de l'alimentation pour l'aquaculture. En juillet 2020, ce groupe Vietnam a exporté le premier lot d'aliments  et s'est fixé un objectif de 200 000 tonnes/an ces dix prochaines années.

Fin septembre 2020, le groupe néerlandais De Heus et le groupe Hung Nhon ont mis en chantier un complexe de zones agricoles de haute technologie à Dak Lak, d'un investissement total de 1.500 milliards de dôngs (soit 66 millions d’USD). En particulier, l'usine d'aliments pour animaux est l'un des éléments importants de ce complexe.

Selon Gabor Fluit, directeur général de De Heus Asia, ces 12 dernières années, De Heus a construit 9 usines au Vietnam. L'usine de Dak Lak est la 10e, c'est pourquoi la construction d'une nouvelle usine est un événement important dans la stratégie d'investissement du groupe au Vietnam.

Après 25 ans au Vietnam, Cargill (États-Unis) possède une usine d'aliments complémentaires à Dong Nai et dix usines de nutrition animale à Hung Yên, Hà Nam  (Nord), Nghê An, Binh Dinh (Centre), Binh Duong Dông Nai, Tiên Giang, Long An, Dông Thap (Sud). À la fin de l'année dernière, Cargill a mis en service une usine de 28 millions d’USD à Binh Duong.

Cargill s'engage à continuer d'investir à long terme pour une croissance saine et aider le Vietnam à prospérer. Cargill reconnaît depuis longtemps l'importance et le grand potentiel de l'Asie, dont le Vietnam, a souligné John Fering, directeur général de Cargill Feed en Thaïlande et au Vietnam.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.