05/05/2019 17:09
>>À Alger, la société civile s'inquiète d'un raidissement de la police
>>Bouteflika parti, les Algériens dans la rue pour maintenir la pression
>>Bouteflika demande pardon aux Algériens

Saïd Bouteflika, frère et puissant ex-conseiller du président algérien déchu Abdelaziz Bouteflika, a été arrêté samedi 4 mai ainsi que deux anciens hauts responsables du renseignement, selon une source sécuritaire, un jour après de nouvelles manifestations massives contre le pouvoir en Algérie. Saïd Bouteflika, 61 ans, était considéré comme le véritable homme fort du palais présidentiel depuis l'accident vasculaire cérébral dont a été victime son frère Abdelaziz en avril 2013. À ce titre, il est l'une des figures honnies des manifestants. L'Algérie est le théâtre de manifestations depuis le 22 février, qui ont poussé Abdelaziz Bouteflika à la démission le 2 avril après 20 ans à la tête de ce pays pétrolier. Mais les protestataires continuent de réclamer le départ de toutes les figures du système lié à l'ancien président. Saïd Bouteflika n'était apparu en public depuis la démission de son frère.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.