28/12/2017 23:52

>>Le gouvernement français lâche du lest sur l'objectif d'économies en 2018
>>Budget français : le Sénat approuve la loi de règlement 2016 et les nouvelles économies pour 2017

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a apposé mercredi 27 décembre sa signature sur le texte de loi de finances pour l'exercice de 2018. C'est lors d'un conseil des ministres que le chef de l'État a signé ce texte qui entrera en vigueur le 1er janvier. La loi de finances 2018, adoptée par les deux chambres du parlement, intervient dans un contexte où les difficultés financières du pays se poursuivent pour la quatrième année consécutive étant donné que l'économie dépend à 95% des recettes des hydrocarbures, ont fait remarquer des observateurs locaux. Pour tenter de redresser la barre, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures, dont l'augmentation des prix du carburant. Ceci dit, une proposition de texte concernant un impôt sur la richesse a été retirée par les députés de la chambre basse. Par ailleurs, la loi prévoit de poursuivre les efforts de l'État en maintenant sa politique sociale. En termes chiffrés, elle prévoit des dépenses globales de 8.628 milliards de dinars (mds DA), ce qui représente 74,94 milliards de dollars américains (USD), composées de 4.043,31 mds DA de dépenses d'équipement et de 4.584,46 mds DA de dépenses de fonctionnement.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Les médias de masse étrangers font l’éloge du pont d’Or à Dà Nang Ces derniers jours, le pont d’Or (Câu Vàng en vietnamien), dans la zone touristique Bà Nà Hills de la ville de Dà Nang (Centre), est la référence la plus recherchée sur internet.