27/07/2018 21:12
L'entraîneur historique de Manchester United Alex Ferguson a remercié les médecins qui l'ont soigné d'une hémorragie cérébrale en mai et s'est dit "touché" par les messages de sympathie reçus.
>>Angleterre: Alex Ferguson est sorti des soins intensifs
>>Sir Alex Ferguson, l'entraîneur légendaire de Manchester United, opéré du cerveau

L'ancien manager de Manchester United Alex Ferguson assiste au match de Premier League entre ManU et Manchester City, le 7 avril à Manchester.
Photo: AFP/VNA/CVN

L’Écossais de 76 ans a fait l'éloge du personnel médical dans un message vidéo diffusé par le club. Il était resté en soins intensifs pendant plusieurs jours après avoir été opéré en urgence.

"Bonjour, juste un message rapide, tout d'abord pour remercier le personnel médical des hôpitaux Macclesfield, Salford Royal et Alexandra", a déclaré un Ferguson apparemment en bonne santé, malgré une élocution un petit peu changée.

"Croyez-moi, sans ces personnes, qui m'ont prodigué un tel niveau de soins, je ne serais pas assis ici aujourd'hui, alors merci de ma part et de la part de ma famille, merci beaucoup". Alex Ferguson a déclaré que les soins qu'il a reçus et les messages de soutien l'avaient ému.

"Cela m'a beaucoup touché, comme tous les messages que j'ai reçus de partout dans le monde", a-t-il dit, remerciant le public "pour ce soutien que vous m'avez donné."

Alex Ferguson, qui a remporté 38 trophées pendant ses vingt-sept années (1986-2013) aux commandes de ManU, dont 13 titres de champion d'Angleterre et deux Ligues des champions (1999, 2008), a conclu son message en disant qu'il serait de retour à Old Trafford pour regarder jouer Manchester United, maintenant dirigé par Jose Mourinho. "En attendant, tous mes vœux à Jose et aux joueurs".

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.