12/04/2020 16:23
Le ministère de la Santé demande à tous les gens qui ont fréquenté récemment le marché aux fleurs de Mê Linh dans la capitale depuis le 20 mars de contacter immédiatement les établissements sanitaires locaux.
>>COVID-19 : un nouveau cas positif au virus du SRAS-CoV-2
>>COVID-19 : le Vietnam confirme deux nouveaux cas de contamination

Vérifier le température corporel pour un habitant dans le hameau de Ha Lôi, Mê Linh, Hanoï. Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Dans son 13e avis d’urgence, le ministère de la Santé demande à tous les gens qui ont fréquenté récemment ce marché (situé dans le hameau de Liêu Tri, commune de Mê Linh, district de Mê Linh, Hanoï) depuis le 20 mars de contacter immédiatement les établissements sanitaires locaux, ou d’envoyer des messages au 8889 pour obtenir des assistances afin de protéger leur santé.

Le ministère de la Santé leur demande de se mettre en quarantaine à domicile et de déclarer leur état de santé. En cause le 243e cas de contamination au coronavirus qui s’était rendu à ce marché plusieurs fois pour des raisons professionnelles.

À ce jour, six cas de contamination ont été dépistés dans le hameau de Ha Lôi, commune de Mê Linh, district éponyme de Hanoï. Le ministère de la Santé a envoyé un groupe de travail spécial pour aider à contenir l’épidémie dans ce hameau de plus de 11.000 résidents, qui est actuellement en quarantaine. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.