06/12/2021 21:35
Les politiques du bien-être social actuelles ont temporairement aidé les travailleurs à surmonter la période la plus difficile en raison de la pandémie de COVID-19. Mais certains experts estiment que les paquets d'assistance du bien-être social doivent être ajustés pour ne laisser personne de côté, notamment les personnes défavorisées dans la société.

>>Hanoï aide les personnes impactées par la pandémie avec plus de 3.000 milliards de dôngs
>>À Hô Chi Minh-Ville, les fonctionnaires se transforment en humanitaires
 

Des travailleurs dans les grandes villes sont gravement impactés par le COVID-19.
Photo : VNA/CVN


Selon les statistiques du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, le pays compte 28,2 millions de personnes impactées par la pandémie de COVID-19 dont 4,7 millions ont perdu l'emploi.

Face aux impacts de la pandémie de COVID-19, l'Assemblée nationale et le gouvernement ont émis de nombreuses solutions pour assurer le bien-être social. Selon la Résolution 68 
concernant les allocations versées aux travailleurs et employeurs impactés par la pandémie de COVID-19, les employés qui ont dû prendre un congé sans solde, ou voir les contrats de travail suspendus temporairement, reçoivent une aide allant de 1,855 million à 3,7 millions de dôngs par personne. Ceux qui sont licenciés, bénéficient d'un soutien d'un million de dôngs.

Selon les statistiques du ministère du Plan, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, au 8 novembre, 10,4 millions de travailleurs ont reçu des aides d'une valeur totale de 24.629 milliards de dôngs en provenance du paquet d'assistance de 30.000 milliards de dôngs.

Selon les experts, les paquets de soutien en espèces ont temporairement aidé les travailleurs à surmonter la période la plus difficile en raison de la pandémie de COVID-19.

Selon le professeur associé et docteur Pham Hông Chuong, recteur de l'Université nationale d'économie, dans les temps à venir, le gouvernement doit envisager d'augmenter le niveau de soutien aux travailleurs qui perdent leur emploi lorsque la distanciation sociale est prolongée.

En outre, il faut continuer de soutenir les ménages pauvres et quasi pauvres et les bénéficiaires de la protection sociale tels que personnes âgées, personnes handicapées et enfants. Notamment, il faut prêter attention au groupe d'enfants qui ont perdu leurs parents à cause du COVID-19.


M. Chuong a également suggéré de renforcer les soins de santé mentale et la surveillance de la santé physique des employés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.