01/08/2018 16:07
Air France-KLM a été lourdement affectée par les grèves du printemps, dont elle évalue le coût à 335 millions d'euros, mais la compagnie franco-néerlandaise en quête d'un nouveau patron a réussi à rester dans le vert au deuxième trimestre grâce à une demande soutenue du trafic passagers.
>>L'intersyndicale d'Air France lève le préavis de grève prévue du 23 au 26 juin
>>Air France: nouvelle grève pour les salaires du 23 au 26 juin, sauf avancées

Les avions de Air France-KLM à Roissy, en France. Photo: AFP/VNA/CVN

Le groupe a publié un bénéfice net de 109 millions d'euros sur la période allant d'avril à juin, en très fort recul par rapport à la même période l'an dernier, a-t-elle annoncé mercredi 1er août. Au cours de ce seul trimestre, l'impact des grèves est évalué à environ 260 millions d'euros.

Le bénéfice net du deuxième trimestre 2017 était de de 593 millions d'euros, mais ce chiffre est gonflé à hauteur de 254 millions d'euros par un effet exceptionnel lié à l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme comptable.

Air France-KLM a profité d'une hausse de 0,8% à 26 millions du nombre de passagers transportés entre avril et juin. Elle a aussi tiré avantage d'une hausse de sa recette unitaire, ce qui a permis de maintenir son chiffre d'affaires stable, à 6,6 milliards d'euros.

Le conflit chez Air France, 15 journées de grève de février à juin, a conduit à la démission en mai de Jean-Marc Janaillac, qui avait mis son poste dans la balance lors d'une consultation du personnel sur une proposition d'accord de revalorisation salariale, rejetée par les salariés.

Son successeur devrait être désigné à la rentrée. La direction a indiqué mi-juillet que le processus de recrutement de la nouvelle direction du groupe "devrait être finalisé dans les prochaines semaines" avec une "mise en place effective en septembre".

Interrogé sur ce processus lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier Frédéric Gagey a indiqué qu'il "suit son cours", sans plus de détail. "Le management n'est pas directement impliqué, ce qui est normal", a-t-il souligné.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.