02/09/2020 15:18
Au cours des quatre dernières décennies, l'Assemblée interparlementaire de l'ASEAN (AIPA) est devenue l'un des modèles interparlementaires les plus remarquables d'Asie et un symbole de solidarité, de coopération et d'unité dans la diversité au sein de la Communauté de l'ASEAN.
>>Le Vietnam œuvre pour promouvoir le rôle de l’AIPA
>>Présentation du portail et de l’application mobile de l’AIPA 2020
>>ASEAN 2020 : la 41e Assemblée générale de l'AIPA en ligne prévue en septembre

Selon l'ancien vice-président de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale, Ngô Anh Dung, l'AIPA était initialement l'Organisation interparlementaire de l'ASEAN (AIPO), qui a été créée le 2 septembre 1977 à Manille, aux Philippines, avec cinq membres: Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour et Thaïlande.

Le Vietnam est un membre actif de l'AIPA. Photo : VNA/CVN

La création de l'AIPO visait à promouvoir la collaboration entre les organes législatifs des pays de la région ainsi que le partage d'informations et d'expériences dans le domaine de la législation, renforçant ainsi la compréhension mutuelle, l'amitié, la solidarité et l'unité entre les membres. En 2007, parallèlement au changement de son nom d'AIPA, l'organisation a complété et ajusté sa charte, achevant l'organisation d'un secrétariat basé à Jakarta et renforçant la supervision de la mise en œuvre des résolutions par le biais du mécanisme de rapport annuel.

S'exprimant sur l'efficacité de l'AIPA dans la promotion de la coopération entre les parlements membres pour atteindre les objectifs de l'ASEAN, en particulier au cours de la dernière décennie, le président de la Commission des relations extérieures de l'AN, Nguyên Van Giau, a déclaré que toutes les activités de l'Assemblée étaient associées au programme annuel de l'ASEAN. Les déclarations du président de l'ASEAN, qui couvrent les questions de la communauté politique et de la sécurité, de la communauté économique et de la communauté socio-culturelle, ont servi de base aux activités de l'AIPA, a-t-il déclaré. Il a noté que les parlements membres de l’AIPA ont accompagné les gouvernements des pays membres de l’ASEAN dans la réalisation des résolutions et déclarations approuvées par les pays de l’ASEAN. M. Giau a souligné l'importance des femmes parlementaires dans les activités de l'AIPA, contribuant à des idéaux dans des domaines tels que la politique et la socio-économie et garantissant l'égalité des sexes et les droits des femmes et des enfants. Aux côtés de l'ASEAN, l'AIPA a joué un rôle majeur dans le renforcement de la solidarité, de la compréhension mutuelle et de la confiance entre les peuples des pays de la région tout en aidant positivement les gouvernements à mettre en œuvre efficacement la coopération transnationale, en encourageant le maintien de l'identité nationale et en aidant à améliorer la capacité de parlementaires membres, a-t-il dit.

L'AIPA a également marché côte à côte avec les pays de la région pour faire face à des défis majeurs tels que les conséquences de la crise financière mondiale, le développement durable, la sécurité régionale, les lacunes du développement et la criminalité transnationale, a déclaré M. Giau. Par le biais d'assemblées générales, l'AIPA a publié une foule de résolutions concernant des questions importantes, en particulier la politique, la sécurité et le renforcement de la confiance. L'AIPA a contribué à favoriser l'intégration régionale par le renforcement de la coopération entre les institutions intergouvernementales et interparlementaires et la promotion de la paix mondiale et du droit international.

Au milieu des développements complexes dans la région et dans le monde, l'AIPA a publié des résolutions appelant à un engagement plus fort des parlements d'Asie du Sud-Est pour faire face aux problèmes de sécurité et politiques dans la région. Les parlements ont joué un rôle important dans la coopération de l'ASEAN pour la construction et le développement de la Communauté de l'ASEAN, a noté M. Giau.

Dans le domaine de l'économie, l'AIPA a accordé une grande attention au renforcement de la coopération entre les pays de l'ASEAN et entre le groupement et ses partenaires. L'AIPA a également approuvé des résolutions soulignant la nécessité de réduire l'écart de développement entre les pays membres de l'ASEAN ainsi qu'entre le bloc et d'autres régions. L'AIPA a soutenu la mise en œuvre du plan directeur de la Communauté économique de l'ASEAN (AEC) et a suggéré que l'ASEAN procède à des évaluations périodiques de la mise en œuvre conformément à la Vision 2025 de l'AEC.

En ce qui concerne la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, les parlementaires de l'AIPA ont souligné la nécessité pour les pays membres de l'ASEAN de veiller à ce que le développement économique s'accompagne du développement durable des ressources naturelles, de la minimisation de l'impact négatif du changement climatique, de l'alimentation et de l'énergie, de la sécurité, de la protection de l’environnement  et de la  biodiversité.

L’AIPA a également contribué à accroître la coopération régionale dans les domaines de l’éducation, de la culture et des soins de santé, tout en renforçant le rôle des femmes dans l’ASEAN, en protégeant les droits des enfants et en contribuant à résoudre les problèmes d’environnement, de travail, d’immigration, de pauvreté et de drogue. L'AIPA a également contribué à créer un consensus entre les pays membres sur l'application des mesures de réduction de la pauvreté, la promotion de l'observation des travailleurs migrants, le renforcement des discussions sur l'éducation et la formation professionnelle, la prévention du travail des enfants, la lutte contre le trafic de drogue et la propagation des épidémies et de la criminalité transnationale, et coopérer dans le domaine de la protection de l’environnement et accroître la coopération dans ASEAN. L'AIPA a également accru le rôle des femmes dans tous les domaines et à tous les niveaux. Il a aidé les gouvernements des pays membres de l’ASEAN à bâtir la communauté de l’ASEAN sur les trois piliers: politique-sécurité, économie et socioculture.

M. Giau a déclaré que l'admission du Vietnam à l'organisation en 1995 était un jalon historique dans les relations de l’Assemblée nationale vietnamienne avec ses homologues des pays de la région. Le Vietnam s'est activement engagé dans les activités de l'AIPA depuis lors, notamment en accueillant les 23e et 31e assemblées générales de l'AIPA en 2002 et 2010, respectivement, ainsi que des réunions thématiques et des réunions au niveau des comités, a-t-il déclaré.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.