08/09/2020 16:54
Le Cambodge, la Thaïlande et l’Indonésie ont souligné l’importance de la paix, de la stabilité et de la solidarité dans la région pour faire face à des défis, notamment à la pandémie de COVID-19, lors de la 41e Assemblée générale de l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA 41) qui a débuté mardi matin 8 septembre.
>>Ouverture de la 41e Assemblée générale de l’AIPA
>>L'AIPA apporte une contribution positive au processus d'intégration 

Le président de l'Assemblée nationale du Cambodge, Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Heng Samrin.
Photo : akp.gov.kh/CVN

Placée sous le thème "Diplomatie parlementaire pour une Communauté de l’ASEAN cohésive et réactive", l’événement par visioconférence voit la participation des parlements membres et observateurs.

Dans son discours, le président de l'Assemblée nationale cambodgienne, Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Heng Samrin, a appelé à une intégration plus approfondie alors que les membres de l'ASEAN se remettaient de la pandémie de COVID-19.

"Alors que notre région lutte pour se remettre de cette crise, nous devons approfondir davantage notre intégration régionale pour faciliter la circulation des biens, des services et des personnes", a-t-il dit, ajoutant que jusqu'à présent, l'ASEAN avait réussi à maintenir sa chaîne d'approvisionnement en marchandises en réponse aux besoins essentiels pendant cette période difficile.

Heng Samrin a, en outre, affirmé que l'Assemblée nationale cambodgienne soutenait les efforts de l'ASEAN dans la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que le règlement pacifique des différends sur la base des principes du droit international et de la diplomatie, sans recours à la force.

Il a poursuivi que l’organe législatif cambodgien avait également encouragé les jeunes parlementaires de l'AIPA à participer à toutes les réunions de l'AIPA et avec les jeunes de l'ASEAN.

De son côté, le président de la Chambre des représentants de Thaïlande, Chuan Leekpai, a déclaré que l’ASEAN était actuellement confrontée à une crise sanitaire sans précédent.

Le président de la Chambre des représentants de Thaïlande, Chuan Leekpai.
Photo : VNA/CVN
 
Afin d’atteindre les objectifs communs de l’AIPA, il a souligné que les parlements devraient réaffirmer les liens directs avec les peuples, que l'AIPA devrait rassembler les connaissances et les expériences de ses parlements membres et que le renforcement de la Communauté de l'ASEAN pouvait être fondamentalement amélioré grâce à une coordination harmonieuse entre les systèmes juridiques des pays membres.

Il a réaffirmé que l'ASEAN ne pouvait pas relâcher sa solidarité face aux menaces existantes. Selon lui, le parlement est fort, le pouvoir exécutif sera fort. Si l'AIPA est renforcée, l'ASEAN sera renforcée en conséquence.

Il a insisté sur la nécessité d'apporter une nouvelle vitalité à l'ASEAN pour maintenir la solidarité et la centralité - qui est le véritable objectif et le désir des pays membres.

Quant à elle, la présidente de la Chambre basse du Parlement indonésien, Puan Maharani, a affirmé que la paix, la sécurité et la stabilité étaient toujours des facteurs importants pour promouvoir la croissance régionale, tout en soulignant la nécessité de maintenir l'ASEAN en tant que région pacifique, amicale et harmonieuse, ainsi que de renforcer la coopération pour contrôler l'épidémie de COVID-19 et surmonter ses effets négatifs.

La présidente de la Chambre basse du Parlement indonésien, Puan Maharani lors de l'AIPA 41 tenue le 8 septembre.
Photo : VNA/CVN

Elle a déclaré que l'AIPA devrait donner la priorité au règlement de la paix et encourager les mesures propres à instaurer la confiance entre les pays membres de l'ASEAN, soulignant le rôle central de cette organisation.

Les parlements membres de l'AIPA devraient encourager les pays membres de l'ASEAN à soutenir la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982 pour déterminer les droits maritimes, les droits souverains et les intérêts légitimes sur les zones maritimes.

Elle a également déclaré que le Code de conduite en Mer Orientale (COC) devrait être construit comme une plate-forme convenue par les parties pour les dialogues et consultations entre l'ASEAN et la Chine sur la Mer Orientale.

Pour sa part, le président de la Chambre des représentants philippine, Alan Peter Schramm Cayetano, a estimé que l’AIPA 41 était l'une des assemblées générales "les plus mémorables" depuis la fondation de l'AIPA le 2 septembre 1977 à Manille.

Il a affirmé que la solidarité et la coopération avec les voisins étaient les principaux objectifs de l'AIPA et de l'ASEAN et que l'AIPA devrait continuer à soutenir l'ASEAN dans le cadre de la reprise pour rétablir la stabilité régionale dans la période post-pandémique.

Le président de la Chambre des représentants des Philippines a également estimé que l'AIPA 41 était une "opportunité parfaite" pour réajuster les orientations politiques en vue de bâtir une ASEAN et une AIPA plus résilientes, aidant les pays membres de l'ASEAN à surmonter les défis des autres crises ou pandémies à l’avenir.

Il a également salué le plan d'action de Hanoï qui avait été approuvé lors de la conférence des ministres de l'Économie de l'ASEAN le 4 juin. Il a déclaré espérer que ce plan d'action contribuerait à traiter les effets de la pandémie en promouvant les marchés de l'ASEAN pour les produits essentiels et en renforçant la coopération économique entre les États membres de l'ASEAN.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.