17/09/2017 07:58
«Homme libre, toujours tu chériras la mer»
J’aime en particulier ce vers de Baudelaire
Cette surface bleue, qu’elle est belle et immense !
Tranquille ou agitée, sa vie est très intense
>>Sóng
>>Hoa cỏ may
>>La mère et l’enfant


Elle est violente quand elle est en colère
Mais elle sait aussi assez souvent se taire
Elle est source de vie, de générosité
Et renferme en son sein d’innombrables secrets

C’est sans doute en elle qu’a pris forme la vie
C’est pour cela que l’homme en a la nostalgie
Il arrive souvent qu’il veuille y retourner
Ce n’est pas seulement pour pouvoir s’y baigner

Elle offre au poète des lieux d’inspiration
De grande liberté et de toute évasion
Et à tout le monde la tranquillité d’âme
Qui nous permet d’éteindre ou rallumer la flamme

Consciemment, gardons-lui toute la pureté
Pourquoi y déverser toutes les saletés ?
Il faut la préserver comme notre prunelle
Car tout notre destin dépend constamment d’elle !

Pham Tiên Dung/CVN
(Juillet 2017)

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Orfèvrerie: une fête traditionnelle dans le Vieux quartier de Hanoï La fête de la maison commune Kim Ngân et de l’orfèvrerie, édition 2018, aura lieu du 22 avril au 2 mai dans cette maison située au 42, rue Hàng Bac, dans le Vieux quartier de Hanoï.