23/04/2018 23:50
Soc Trang est une des 12 provinces et villes dans le delta du Mékong ayant des ethnies minoritaires (35,76% de la population de la province, dont l’ethnie khmère se situe à plus de 30%). Grâce à l’assistance du Parti et de l’État, la campagne de réduction de la pauvreté chez les Khmer a obtenu des résultats positifs.
>>La communauté khmère de Soc Trang accède au réseau électrique national

L'élevage des bœufs aide plusieurs foyers démunis khmers à Soc Trang à sortir de la pauvreté. Photo: Minh Tri/VNA/CVN

Un petit lopin de terre et sans fonds de commerce, la famille de Trâm Ut, avec quatre membres, s’est inscrit, il y a plusieurs années, dans un groupe de foyer pauvres de la commune de Dai Tâm, district de My Xuyên. Mais, grâce aux aides financières accordées par le pouvoir locale,  elle a pu construire une maison et même élever un bœuf pour l’aider à s’en sortir. La famille de Trâm Ut compte dorénavant cinq bœufs dans leur étable. Il s’agit de leur plus grande fortune.

Après plusieurs années d’effort, la commune de Gia Hoà 1 (district de My Xuyên) s’est enfin vue remettre le certificat la reconnaissant comme étant district de Nouvelle ruralité. Ce succès est le fruit de coopération étroite entre le Parti, les responsables de localité et les habitants.

"En 2017, Gia Hoà 1 comptait 62 foyers qui sont sortis de la pauvreté, permettant de donner à 3,8% du nombre de foyers défavorisés de cette commune, contre plus de 19 % en 2012", informe Hùynh Thi Mai Luân, présidente du Comité populaire de Gia Hoà 1.

Depuis le début de l’année, les foyers démunis de cette commune ont ainsi pu profiter d’aides financières de la Banque des politiques sociales afin d’élever des bœufs et de développer l’agriculture de la commune.

Redoubler les efforts pour sortir de la pauvreté

Au cours de l’année dernière, la mise en place de programmes, projets et autres politiques d’aides aux foyers démunis ont obtenu des résultats plus que positifs dans la province de Soc Trang. Jusqu’à ce jour, ladite province compte 38.304 foyers en situation difficile (11,85% de la totalité des foyers de la province), soit  une baisse de 3,47% comparativement en 2016. Sur ce total, plus de 18.000 foyers démunis appartiennent à l’ethnie khmère.

Selon le directeur du Service du travail, des invalides de guerre et des affaires sociales de Soc Trang, Lê Hoàng Diên, afin d’obtenir des résultats remarquables  dans la lutte contre la pauvreté dans les temps qui viennent, Soc Trang devra donner la priorité à perfectionner les infrastructures des écoles des communes démunies. L’objectif est d’offrir aux enfants des familles pauvres l’opportunité de se rendre à l’école et de recevoir une éducation optimale.

En ce qui concerne la santé, la province devra mettre l’accent sur l’amélioration des infrastructures dans les centres sanitaires pour aider les Khmers à avoir accès aux services sanitaires. En outre, la construction de maisons ainsi que la formation professionnelle à l’intention des travailleurs khmers font également partie des priorités visant à aider la communauté khmère à sortir de la pauvreté.
 
Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Coup de lifting pour le palais des glaces du parc Thông Nhât

Hanoï lance un site web touristique interactif Les visiteurs peuvent explorer les lieux célèbres de l’arrondissement de Hoàn Kiêm  grâce aux images panoramiques à 360 degrés et réserver des chambres d’hôtel et des tours ainsi qu’effectuer des achats en ligne.