22/08/2017 00:41
L’Hôpital de médecine militaire 175 (relevant du ​ministère vietnamien de la Défense), en coordination avec l’Institut de recherche du bien-être social du Japon SYASOUKEN, a organisé le 19 août ​la cérémonie d’inauguration du Centre de formation aux soins infirmiers Hoa Anh Dào 175.
>>Nécessité des infirmiers pour aider les malades
>>Création de l'Université de médecine Tokyo-Vietnam
>>Projet en soins infirmiers, mission accomplie

Le centre Hoa Anh Dào 175 a pour mission d'améliorer la capacité professionnelle des infirmiers de l’Hôpital de médecine militaire 175.
Photo : Lê Lâm/VNA/CVN

La cérémonie a été honorée de la présence du consul général du Japon à Hô Chi Minh-Ville, Kawaue Junichi ; de la chef du Département de la coopération internationale du ministère vietnamien de la Santé, Trân Thi Giang Huong ; et du chef de la Division de la formation militaire (Département de la médecine militaire - ministère vietnamien de la Défense), Bùi Ngô Chai.

Le général de brigade Nguyên Hông Son, directeur de l’Hôpital de médecine militaire 175, a déclaré que le Centre de formation aux soins infirmiers Hoa Anh Dào 175 était un établissement avec plusieurs équipements modernes, dans lequel travaillaient des cadres et fonctionnaires qualifiés. Le centre a pour mission d'améliorer la capacité professionnelle des infirmiers de l’Hôpital de médecine militaire 175, comme d’autres établissements médicauxde Hô Chi Minh-Ville et des localités voisines.

En outre, le centre fournira une formation professionnelle pour les soins gérontologiques, et préparera également des ressources humaines qualifiées pour l’Hôpital d’orthopédie et de traumatologie (500 lits) et de l’Hôpital général 175 (1.000 lits).

À noter que l’Hôpital de médecine militaire 175 coopère avec une unité militaire japonaise dans la formation aux opérations de maintien de paix.
 
NDEL/VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).