18/04/2020 11:25
Face à l’impact du COVID-19, le gouvernement vietnamien a décidé de décaisser plus de 61.500 milliards de dôngs pour aider les entreprises et leurs salariés ainsi que les plus nécessiteux à traverser cette période difficile.
>>Le Vietnam ne laisse personne de côté dans sa lutte contre le coronavirus
>>Le PM demande de ne pas relâcher les mesures de lutte anticoronavirus
>>Coronavirus : les entreprises apprécient les mesures de soutien du gouvernement

Des repas gratuits remis à des personnes en situation difficile à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Selon le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, une vingtaine de millions de personnes pourront bénéficier de cette enveloppe de 61.500 milliards de dôngs du gouvernement,  soit quelque 2,6 milliards d’USD. Elle concernera les salariés ayant perdu leur travail, les familles méritantes, les bénéficiaires d’aides sociales et les personnes en situation de précarité. 

Lors d’une récente réunion de la Permanence du gouvernement, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère du Plan et de l’Investissement, en coopération avec les ministères et organes concernés, d’approfondir le projet de résolution sur les mesures d’assistance aux personnes les plus touchées par la pandémie de  COVID-19.

Il a déclaré que le gouvernement et tout le système politique avaient conjugué leurs efforts dans la lutte contre la pandémie, avec de premiers résultats encourageants. De nombreuses mesures essentielles sont prises à travers le pays pour contenir le COVID-19. Selon le chef du gouvernement, l’État a aussi mobilisé des ressources pour soutenir les personnes en situation de précarité, aider les entreprises à pallier aux difficultés de production et accélérer le décaissement des investissements publics.

Six groupes bénéficieront d’une assistance budgétaire et l’un d’entre eux sera autorisé à accéder à un taux d’intérêt de 0% pour soutenir ses activités, a annoncé le Premier ministre.

Le dirigeant a insisté sur les économies résultant de la réduction des dépenses régulières, de l’annulation des conférences, des séminaires, des voyages à l’étranger...Soulignant la responsabilité des autorités locales et des entreprises dans la mise en œuvre de cette enveloppe, Nguyên  Xuân  Phuc a insisté sur la nécessité d’assurer la démocratie, l’ouverture et la transparence dans ce travail.

Aide sociale, bouée de sauvetage

Le Comité central du Front de la Patrie reçoit des soutiens financiers d’organisations et de particuliers pour lutter contre le COVID-19.
Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN

Face aux effets négatifs de la pandémie, l’appui de la part du gouvernement est une bonne nouvelle pour les personnes les plus vulnérables."Je suis très heureux d’apprendre l’existence de cette enveloppe réservée aux personnes en difficulté dont celles qui ont perdu leur travail", a exprimé Ngo Duy Hiêu, vice-président de la Confédération générale du travail du Vietnam.

Pour sa part, le secrétaire général de l’Association des jeunes entrepreneurs à Hanoï, Nguyên Dang, a estimé qu’à cause du COVID-19, de nombreuses entreprises avaient été dans l’obligation de réduire leur production au risque de faire faillite. Des milliers de travailleurs sont poussés au chômage technique notamment dans les secteurs tels que le tourisme, l’hôtellerie-restauration, les transports, l’habillement ...

"Dans ce cas de force majeure, la politique de soutien du gouvernement aux entreprises et aux travailleurs est très précieuse. Il s’agit d’une véritable +bouée de sauvetage+ pour les aider à surmonter les difficultés", a-t-il estimé. Avant d’ajouter que "dans ce contexte de distanciation sociale, l’humanisme et les préoccupations du gouvernement envers la classe ouvrière seront sûrement soutenus par toutes les couches de la société". 

La députée du Conseil populaire de Hanoï, Nguyên Thi Lan Huong, a suggéré, quant à elle, un report de paiement des impôts ou des dettes pour aider les entreprises à maintenir  leur production.

"Au chômage technique, les ouvriers comme nous rencontrent beaucoup de difficulté au quotidien. Nous sommes heureux de ne pas être négligés. Cette assistance gouvernementale va  nous aider à faire face", a partagé Nguyên Thi Hoi, travailleuse originaire de la province de Nam Dinh (Nord).

"Dans  le contexte actuel, cette aide  est une preuve de la responsabilité du gouvernement envers la population. Cela consolidera également la confiance des habitants envers  le Parti, l’État et le gouvernement ", a souligné le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung.              
 

La lutte contre le COVID-19, l’affaire de tous

Hanoï a décidé de consacrer une première enveloppe de 650 milliards de dôngs (28,2 millions d’USD) pour soutenir les plus pauvres et les personnes bénéficiant des politiques sociales touchés par les conséquences de la pandémie de COVID-19. Les autorités municipales ont demandé à la Banque des politiques sociales du Vietnam (BPSV) de travailler en étroite collaboration avec les autorités locales, les organisations et les associations pour débloquer rapidement cette somme, qui devrait répondre à environ 65% des demandes de prêts.
La priorité est accordée aux familles bénéficiant d’un rééchelonnement ou d’une extension du paiement de leur dette, aux familles pauvres, aux coopératives et aux petites et moyennes entreprises (PME) des secteurs de l’agriculture, de l’alimentaire, de la santé et des produits de première nécessité. Selon la BPSV, les secteurs les plus touchés par la pandémie sont l’élevage, les petits commerces et les services, les soins de santé et les transports, avec une dette totale de plus de 2.380 milliards de dôngs (100 millions d’USD), représentant 28% du total des emprunts.
Dans l’ensemble du pays, des milliards de dôngs et des tonnes de marchandises ont été collectés par diverses organisations, entreprises ou des particuliers pour soutenir le combat contre le COVID-19.
 

Huong Linh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.