15/03/2018 13:07
Dans le cadre de sa visite de travail à Nghê An (Centre), une délégation japonaise, conduite par le représentant en chef adjoint de l'Agence de coopération internationale du Japon (JICA) au Vietnam, Naoki Kakioka, a récemment effectué une rencontre avec les autorités de cette province vietnamienne.
>>La JICA assiste l'amélioration de la gestion de l'environnement aquatique
>>Dông Nai : JICA souhaite accélérer les projets des eaux

Le président du Comité populaire de Nghê An, Nguyên Xuân Duong (gauche), et le représentant en chef adjoint de la JICA au Vietnam, Naoki Kakioka, le 14 mars.
Photo : nghean.gov.vn

Lors de la rencontre, le président du Comité populaire de Nghê An, Nguyên Xuân Duong, a souligné l’importance de la visite de travail de cette délégation japonaise, qui contribuera à promouvoir l’efficacité de la coopération entre les deux parties dans le développement socio-économique de cette localité vietnamienne.

Abordant les trois projets d’investissement à Nghê An ayant reçu de l’assistance japonaise, que sont la coopération technique sur le développement de l’agriculture, l’amélioration du système d’irrigation et la diversification des moyens de subsistance à travers le renforcement du tourisme patrimonial dans les villages, Nguyên Xuân Duong a indiqué que ces projets avaient eu des impacts positifs sur la production agricole, la vie quotidienne et les moyens de subsistance des habitants locaux.

Pour sa part, Naoki Kakioka, représentant en chef adjoint de la JICA au Vietnam, a hautement apprécié les efforts de la province de Nghê An dans la coordination pour la mise en œuvre de ces projets.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.