12/12/2019 13:03
Quelque 6,2 millions de touristes ont visité Dà Lat, dans les hauts plateaux du Centre, au cours des 11 derniers mois dont 500.000 en novembre.
>>Lâm Dông met le cap sur l’agriculture high-tech
>>Quand tourisme rime avec agriculture au Tây Nguyên

Dà Lat veut promouvoir l'agrotourisme pour attirer plus de visiteurs. 
Photo : Quôc Hùng/VNA/CVN

Situé sur les hauts plateaux du Centre, Dà Lat, le chef-lieu de la province de Lâm Dông, est réputé dans tout le pays pour son climat tempéré, son air pur et vif et son agriculture en pleine expansion. Dans la  "ville de l’éternel printemps", l’agrotourisme a le vent en poupe.

Aujourd’hui, Nguyên Thi Lan Huong, une touriste de la province de Binh Thuân (Centre), et ses amis se rendent à Dà Lat pour se mettre au vert toute une journée durant. À eux les joies de l’agriculture puisque ce qui les attend, ce sont des légumes, des tubercules et des fruits qu’il va falloir apprendre à planter dans une ferme. "Moi, je trouve que c’est formidable de venir ici, de pouvoir comprendre les diverses techniques de culture et de goûter d’excellents produits".

Pour Trân Dang, un autre touriste de la province de Binh Duong (Sud), Dà Lat est une destination très intéressante car elle regorge de sites naturels de toute beauté comme les chutes d’eau de Prenn et de Datanla, le lac de Than Tho, la vallée de l’Amour, la colline du Rêve, le jardin botanique. Pour cette quatrième visite dans la région, sa famille a opté pour l’agrotourisme, une nouvelle forme de tourisme qui consiste à découvrir et à partager les activités et le savoir-faire des agriculteurs. "Les fermes de Dà Lat sont vraiment bien entretenues et les produits agricoles sont excellents. Les agriculteurs sont hospitaliers. Ils nous expliquent les différentes étapes de production de leurs produits bio".

Soucieux d’améliorer les revenus des agriculteurs, les autorités locales ont décidé de mettre en place un programme pour développer le tourisme rural. Vuong Dinh Thi, cultivateur de fraises dans le 8e quartier, indique : "L’agrotourisme est en plein essor. Les touristes sont contents de venir visiter les fermes, les serres, de cueillir des fraises, des tomates, et des choux-fleurs ou des épinards, etc. De notre côté, nous sommes heureux de les accueillir et de leur montrer notre savoir-faire et notre quotidien. Les touristes sont aussi une source de revenus complémentaires".

Nguyên Thi Bich Ngoc, cheffe adjointe du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông, se réjouit du développement du tourisme rural à Dà Lat. "L’agrotourisme contribue pour une part importante au développement de l’économie locale. Le nombre de touristes est en augmentation. Nous essayons de promouvoir ce type de tourisme auprès des agriculteurs et encourageons ceux qui ont déjà ouvert leurs exploitations à améliorer leurs offres et services pour attirer plus de touristes".

La province de Lâm Dông comptent une trentaine de sites agrotouristiques. Une dizaine d’autres devraient bientôt ouvrir leurs portes.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !