10/04/2019 15:35
Dans le cadre de la visite officielle de la délégation néerlandaise au Vietnam, le séminaire "Impulsion pour innover dans l’agro-industrie" a été organisé le 9 avril à Hanoï, en présence des vice-ministres de l’Agriculture des deux pays.
>>Le PM néerlandais termine avec succès sa visite officielle au Vietnam
>>Le Vietnam et les Pays-Bas renforcent leur coopération dans l'adaptation au changement climatique
>>Le Vietnam et les Pays-Bas établissent un partenariat intégral

Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, à l'ouverture du séminaire "Vietnam - Pays-Bas: impulsion pour innover dans l’agro-industrie" , le 9 avril à l’hôtel Melia Hanoi.

La collaboration agricole entre le Vietnam et les Pays-Bas commence en 1973, date de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Intéressés par l’agriculture durable, les Pays-Bas financent de nombreux projets au Vietnam visant à augmenter la production et à procéder à la montée en gamme des produits.

En fait, au Vietnam, les produits les plus importés depuis les Pays-Bas sont le blé, les engrais, les insecticides, les produits laitiers… dont la valeur commerciale est montée jusqu’à 620 millions d’euros en 2018. Dans le sens inverse, les produits aquatiques, la noix de cajou et le pangasus vietnamiens sont les produits les plus exportés aux Pays-Bas.

Lors du séminaire "Impulsion pour innover dans l’agro-industrie", la vice-ministre néerlandaise de l’Agriculture, de la Nature et de la Qualité de la nourriture, Marjolijn Sonnema, a confirmé le renforcement de la collaboration bilatérale dans l’agro-industrie. "Les produits agricoles du Vietnam sont appréciés aux Pays-Bas. Face aux changements climatiques, les deux pays doivent s’intéresser à l’agriculture durable..."

Le Vietnam, puissance agricole en devenir

Le séminaire a commencé avec le rapport du Dr Trân Van Công de l’Université d’agriculture du Vietnam (VNUA). En substance, ce dernier expliquait qu’il était naturel que Hanoï et Amsterdam soient partenaires dans le secteur de l’agriculture. En effet, malgré sa petite superficie et la faible part de la population travaillant dans le secteur (2% de la population), les Pays-Bas se sont imposés comme une puissance agricole de premier plan au niveau mondial, notamment s’agissant de l’agriculture maraichère.

De son côté, le Vietnam connait une explosion de la production et des exportations agricoles depuis le lancement de la politique du Renouveau en 1986. Le sujet y est d’ailleurs particulièrement important étant donné que, bien que les secteurs industriels et de service soient en expansion, l’agriculture reste le secteur clé de l’économie du pays.

À noter que, depuis peu, plusieurs produits vietnamiens sont montés en gamme, leur permettant ainsi l’accès à des marchés exigeants comme l’Union européenne (UE) ou le Japon. Pour conclure, Trân Van Công a rappelé les bonnes perspectives que devraient offrir l’accord de libre échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA): "L’EVFTA va renforcer le commerce entre l’UE et le Vietnam, étant donné qu’il prévoit la suppression de 85,6% des lignes tarifaires actuelles."

La vice-ministre néerlandaise de l’Agriculture, de la Nature et de la Qualité de la nourriture, Marjolijn Sonnema.

Cependant, les intervenants n’ont pas hésité à aborder les problèmes auxquels le Vietnam est confronté dans le secteur primaire. "Le savoir-faire en agriculture est médiocre, la mécanisation est lente et la taille de la production reste minime. Et seulement 6-7% des fonds étatiques sont réservés aux activités agricoles", a indiqué le Dr Dang Kim Son, ancien directeur de l’Institut des politiques et stratégies, ministère de l’Agriculture et du Développement rural du Vietnam.

L’agro-industrie vietnamienne
vue par les professionnels hollandais


Sensible aux changements climatiques, l’organisation à but non lucratif SNV cherche à présenter aux agriculteurs vietnamiens les dernières connaissances et technologies respectueuses de l’environnement. Avec 25 ans d’expérience dans le secteur, cette organisation néerlandaise a créé ses propres réseaux "pour mettre en place des collaborations substantielles entre les gouvernements, les organismes et groupes des spécialistes", a assuré Alison Rusinow, directrice de la SNV au Vietnam.

De Heus Asia est une entreprise installée à Binh Duong (Sud) depuis 2009 qui produit des aliments pour animaux d’élevage. En 2018, elle a vendu 1,6 million de tonnes d’aliments et est ainsi devenue le 3e producteur au Vietnam en la matière.

"Ici, on vérifie la qualité du produit dès les première étapes du processus, a partagé Gabor Fruit, PDG de De Heus Asia. L’élevage au Vietnam se transforme rapidement: les fermes sont en train de surpasser celles d’Europe, car elles sont plus modernes, automatiques et productives."

Gabor Fruit, PDG de l'entreprise De Heus Asia.

La collaboration Vietnam - Pays-Bas en matière d’horticulture, précisément à Dà Lat (province de Lâm Dông, hauts plateaux du Centre), connaît déjà certaines réussites sur le marché national.
 
"La distribution est en progression, mais elle ne peut pas répondre aux besoins actuels alors que l’urbanisation au Vietnam progresse de 1% par an, a précisé René van Rensen, directeur du groupe néerlandais Fresh Studio. La sécurité alimentaire est toujours le premier intérêt des consommateurs, puis la fraîcheur, donc le marché domestique est compatible avec l’horticulture. Heureusement, les agriculteurs s’adaptent rapidement aux changements et aux technologies, tandis que les consommateurs vietnamiens adorent aussi les nouveautés."

Créé en 1971, le Centre pour la promotion des importations (CBI en néerlandais) est une agence appartenant au ministère néerlandais des Affaires étrangères qui soutient les coopérations de développement à l’étranger. Il comprend actuellement une quarantaine d’entreprises et d’organisations, spécialisées en recherche, entraînement et audit. Au Vietnam, la société Nafoods fut notamment l’une des bénéficiaires du CBI de 2013 jusqu’en 2017.
 
"Je constate certaines tendances au Vietnam, telles que la demande en produits bio, en thé, en épices ou l’accent mis sur le développement durable, la responsabilité sociétale et les indications géographiques. Les entreprises étrangères ont donc beaucoup d’opportunités de réussite ici", a remarqué Reindert Dekker, responsable du CBI.
 
Lancement du projet Orange Knowledge Programme au Vietnam 
 
Coupe de ruban du projet "Orange Knowledge Programme" au Vietnam.

À la fin du séminaire, le vice-ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, la vice-ministre néerlandaise de l’Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire, Marjolijn Sonnema, et d’autres responsables d’entreprises des deux pays ont coupé un ruban, marquant ainsi le lancement de l’Orange Knowledge Programme (OKP).

Ce projet est pris en charge par l’Université de l’agriculture du Vietnam (VNUA), le ministère néerlandais des Affaires étrangère et l’ONG néerlandaise Nuffic pour un fonds total de 798.700 d’euros, dont la majorité vient du gouvernement néerlandais.
 
Au Vietnam, l’OKP consiste à renforcer l’irrigation, l’agriculture bio et la sécurité alimentaire, en insistant sur l’éducation, la recherche, l’économie, la diplomatie et les objectifs de développement durable (ODD) pour la période 2019-2021. Ce projet touche à la fois les grandes et petites fermes et coopératives au Vietnam, et cherche à soutenir l’horticulture dans le Nord et le Centre du pays. En 2018, il a déjà permis d’organiser 22 formations, deux projets collaboratifs, une autre classe pour les débutants et a offert cinq bourses de formation en Master.
 
De son côté, la VNUA va construire un centre pour les coopératives, moderniser son centre d’horticulture et développer une chaine de production pour le marché domestique et pour l’exportation. 
 
Texte et photos: Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Ouverture de la ligne aérienne Dông Hoi – Dà Nang et des vols panoramiques à Quang Binh La société par actions d’aviation Hai Âu a officiellement inauguré le 20 juillet la nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh (Centre), à la ville de Dà Nang, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges.